Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Chargé.e de mission Gouvernance Citoyenne des Territoires (France)

1. Contexte

Depuis sa création en 1969, le Grdr Migration - Citoyenneté - Développement accompagne les initiatives des migrants et de leurs partenaires. De nombreuses associations de migrants d’Afrique subsaharienne (Mali, Mauritanie et Sénégal) ont ainsi bénéficié de son appui pour des projets dans leurs villages, puis leurs communes, départements et régions d’origine.
Le programme Gouvernance Citoyenne des Territoires porte sur l’accompagnement des initiatives de développement local dans le bassin du fleuve Sénégal (Mali, Mauritanie et Sénégal). Fort d’une expérience en appui méthodologique reconnue et d’un ancrage partenarial solide, le programme s’articule sur 3 échelles d’intervention qui se répondent. Des expérimentations territorialisées ciblent 4 thèmes majeurs que sont le contrôle citoyen de l’action publique et notamment la participation des jeunes, la construction d’un projet de territoire à des échelles intercommunales, la question de la viabilité économique des territoires par des appuis à l’entreprenariat répondant à des enjeux locaux de renforcement de filières et les dynamiques de coopérations transfrontalière. Les processus de développement territorial accompagnés seront dimensionnés aux réalités et aux ressources locales et intègreront la dimension internationale à travers l’implication des partenaires de coopération décentralisée et issus des migrations. Chaque expérimentation fera l’objet d’une capitalisation et d’un processus d’évaluation de son impact réel. Ainsi, ces dynamiques locales pourront alimenter à la fois des concertations régionales, des processus de plaidoyer national et des réflexions sous régionales sur la décentralisation et sur le développement local.

Par cette articulation des échelles, le programme souhaite accompagner la mise en œuvre des politiques de décentralisation des 3 pays notamment par la consolidation des dispositifs régionaux d’appui au développement local et le renforcement des capacités techniques et opérationnelles des acteurs locaux (élus, société civile, entrepreneurs). In fine, le programme permettra la réalisation d’un outil de capitalisation sous régional sur Internet qui accompagnera durablement les acteurs du développement territorial dans le bassin du fleuve Sénégal et fonctionnera comme un centre de ressources dématérialisé
En France, à travers la dimension double espace il s’agit de faire de la diaspora de ces pays qui est établie partout dans le monde, des citoyens actifs qui, avec les acteurs de leurs territoires d’origine et d’accueil, œuvrent à maîtriser ensemble les enjeux du développement local ici et là-bas. Les cinq régions couvertes par le Programme sont historiquement des territoires de migration. Tout comme leurs ressortissants partent dans d’autres pays, elles accueillent un nombre important de ressortissants d’autres pays (africains notamment). Les mobilités humaines contribuent fortement au développement des Etats de départ/d’origine et des milieux d’accueil. Cette contribution ne serait effective sans une réelle implication de la diaspora dans la gouvernance locale, une collaboration étroite et la valorisation des interdépendances entre d’une part la diaspora et les communautés d’origine, et d’autre part la diaspora et les communautés d’accueil.

2. Objectifs du programme Gouvernance Citoyenne des Territoires

Les Objectifs globaux visent à :

  • Accompagner les déclinaisons territoriales des politiques de décentralisation des 3 pays et renforcer les acteurs locaux dans leur capacité de dialogue avec les pouvoirs publics nationaux et sous régionaux.
  • Améliorer les conditions de vie des populations à travers la mise en œuvre de stratégies territoriales de développement économique ciblant notamment les initiatives des femmes et des jeunes
  • Renforcer la mobilisation citoyenne autour des enjeux territoriaux de développement
  • Inscrire durablement les territoires du bassin du fleuve Sénégal dans des espaces partenariaux et de coopérations Nord/ Sud et Sud / Sud.

Pour garantir la mise en œuvre de processus participatifs de développement durable, adaptés aux enjeux territoriaux, l’atteinte de ces objectifs passe nécessairement par une implication systématique et réfléchie des migrants et des partenaires de coopération décentralisée existants, dans la mise en œuvre des expérimentations territoriales. L’enjeu est d’inscrire durablement la dimension double-espace dans la stratégie d’intervention sur les territoires et de confirmer les migrants et les partenaires de coopération décentralisée en tant que partie intégrante des acteurs des territoires.

3. Mission

Sous la responsabilité du Coordinateur de l’antenne Ile de France et en étroite collaboration avec le Responsable Programme, le Chargé de mission mettra en œuvre les activités principalement en région Ile-de-France (ponctuellement sur le territoire des Hauts-de-France) et aura pour mission de :

  • Renforcer les capacités des migrants via leurs associations et leurs fédérations (formation sur des questions spécifiques liées à la mise en œuvre de l’action comme le Contrôle Citoyen de l’Action Publique, les processus de décentralisation, le développement économique local, les ODD, le développement durable et le changement climatique, l’éducation au développement et à la citoyenneté, la gestion de projet de Co-développement, etc.)
  • Co-animer une réflexion permanente pour une participation active des migrants dans la définition des stratégies territoriales (participation des migrants dans l’élaboration des documents de stratégie et planification locale – Plans de développement locaux, stratégie migration, filières, etc.-, implication des migrants dans les projets économiques des jeunes, etc.)
  • Accompagner les projets d’investissement des migrants dans leurs territoires d’origine permettant de répondre aux enjeux essentiels du programme (la construction de stratégies d’action, formulation de projets, recherche de financement, mise en lien avec la cellule concernée)
  • Représenter le Grdr lors de rencontres institutionnelles en lien avec le Mali : veille réseau, plaidoyer, animation et suivi-évaluation des partenariats (participer notamment à l’animation des coopérations décentralisées et aux rencontres institutionnelles en lien avec le Mali ainsi que les thématiques d’intervention du Grdr)
  • Co-animer les Espaces Migration-Développement pour une meilleure compréhension des enjeux migratoires et le portage de discours de plaidoyer à l’échelle nationale, régionale et internationale ;
  • Co-construire avec les cellules du bassin du fleuve Sénégal une stratégie d’accompagnement des initiatives des jeunes (déployée sur le double-espace) et travailler dans l’élaboration d’une action spécifique « jeune » autour de l’insertion des jeunes, leur mobilité et la citoyenneté ;
  • Travailler en rapport avec les collègues du bassin du fleuve Sénégal et les acteurs du Nord dans la mobilisation de cofinancements du programme

3. Profil

Profil et expérience :
Diplôme Bac + 5 minimum (DESS/Master pro en développement local, sciences politiques, gestion des collectivités, aménagement du territoire) ou avec un niveau équivalent atteint grâce à une expérience professionnelle significative dans ces domaines (+ de 3 ans).

Aptitudes :

  • Fortes capacités d’animation ;
  • Bonne connaissance du milieu du développement, des ONG et du monde associatif
  • Autonomie importante dans le respect des tâches déléguées ;
  • Capacités relationnelles avec pratique du travail en équipe et en réseau, capacité à rendre compte, informer et mobiliser ;
  • Excellentes capacités rédactionnelles (rapports, documents de projets, etc.) et de synthèse ;
  • Fortes capacités d’animation ;
  • Capacité d’expression orale lors de réunions ou d’évènements publics ;
  • Compétences avérées Gestion de projet (conception, suivi technique et financier, planification) ;
  • Connaissance des procédures de gestion, monitoring, reporting des programmes UE ;
  • Travail en équipe : aptitude à interagir et pro activisme démontré ;
  • Maîtrise parfaite du pack Office et si possible cartographiques ;
  • Une bonne connaissance du contexte du Bassin du Fleuve Sénégal ;
  • La maitrise d’une ou plusieurs langues locales du bassin du fleuve Sénégal serait un avantage certain ;

Conditions de travail
Le poste sera basé à Montreuil (Ile-de-France) avec des déplacements à prévoir dans les régions Ile-de-France et Hauts-de-France ainsi que dans le bassin du fleuve Sénégal (Kayes, Sélibaby, Kaédi ou Bakel). Il sera doté de moyens administratifs et logistiques (un bureau équipé et matériel informatique).

Conditions du poste
Rémunération : indemnité légale et grille du GRDR.
Date de prise de fonction : 15 mars 2017

Candidatures à envoyer
Rafaël RICARDOU – Coordinateur Antenne Ile-de-France : rafael.ricardou@grdr.org.
Lamine CAMARA - Chargé de mission Antenne Ile de France : lamine.camara@grdr.


Agenda du Grdr
23
mai
Forum "Femmes immigrées : quelles approches de l’interculturalité dans les soins et l’accompagnement social ?"
25
avril
Intégration régionale et extraversion économique des territoires du littoral
22
avril
Club Entreprendre au féminin : "Comment bien développer son activité sur internet"
> voir tout l'agenda
Actualités
« Entrepreneurs d’ici & d’ailleurs : De la trajectoire migratoire à l’accompagnement entrepreneurial »
Le Grdr, en partenariat avec la Cité des métiers et la Région Ile-de-France, a animé le 27 mars dernier le séminaire professionnel « Entrepreneurs d’ici & d’ailleurs : De la trajectoire migratoire à l’accompagnement entrepreneurial ». La journée a (...)...
Augmentation minime de l’aide de la France aux pays pauvres : les candidats à la présidentielle doivent prendre position !
Coordination SUD, réseau auquel adhère le Grdr, salue la légère augmentation de la contribution à l’aide publique au développement (APD) française mais regrette son manque de vision à plus long terme. Pour Philippe Jahshan, président de Coordination SUD « Coincée dans (...)...
Appel à projet « Jeunesse et pouvoir d’agir »
Le Grdr lance un appel à projet à destination de jeunes engagés dans un projet de chantier de solidarité au Mali. A la clé Un prix de 3000€ pour deux lauréats Un accompagnement personnalisé Critère d’éligibilité La majorité des porteurs de projets doit (...)...

> voir toutes les actualités