Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Chargé des activités « migration-développement » sur le double-espace France-Mauritanie.

PRESENTATION DU PROJET

Le consortium Grdr – APS propose d’intervenir spécifiquement sur deux axes :

  • Mettre en œuvre des actions qui contribuent à une prise en compte positive de la migration pour le développement de la Mauritanie (axe 1 : co-développement - Contribution à la mise en œuvre du R2.3. ii, iii et R1.4. i du PASNGM).
  • Renforcer les capacités des consulats des pays d’origine et des associations de migrants en matière d’information sur les droits et de protection (axe 2 : accès aux droits - Mise en œuvre du R2.2. iii du PASNGM).

Les résultats attendus pour l’axe 1 « co-développement » sont :

  • Une meilleure connaissance des pratiques et des compétences de la diaspora.
  • Un renforcement de capacités des agents consulaires mauritaniens en France et en Belgique/Espagne aux pratiques de co-développement de leurs ressortissants.
  • Une initiation des acteurs de 4 communes mauritaniennes (Sélibaby, Kaédi, Ryad de Nouakchott et Nouadhibou) à l’intégration dans leur stratégie territoriale des mobilités comme facteur de développement.
  • Le renforcement de la jeune chambre de commerce (JCC) en termes d’offre d’appui aux porteurs de projets économiques issus de la diaspora.
  • L’organisation d’un forum M&D réunissant les principaux acteurs à Nouakchott afin de partager les initiatives de M&D et de promouvoir l’apport des diasporas au développement de la Mauritanie.

Les résultats attendus pour l’axe 2 « accès aux droits » sont :

  • Les principaux consulats d’origine des migrants résidents en Mauritanie sont sensibilisés et formés aux droits et protections de leurs ressortissants conformément à la législation mauritanienne et celles des conventions bilatérales et internationales
  • Les principales OSCIM et OSC intervenant sur les droits des étrangers sont formées et outillées pour orienter et accompagner les migrants.

LIENS HIERARCHIQUES ET FONCTIONNELS, ROLE ET DESCRIPTION DES TACHES

Sous la responsabilité hiérarchique du chargé de programme (à Nouakchott) et la responsabilité opérationnelle du référent thématique « Migration-Développement » (à Montreuil) et en étroite relation avec l’équipe d’APS, le chargé de mission « double-espace » a pour tâches d’établir et consolider dans toutes les activités du programme, les liens permettant de promouvoir le rôle des migrants dans le champ du co-développement et de la co-opération.
Plus spécifiquement il est chargé de mener à bien les activités suivantes :

Activité 1 : Mapping de la diaspora mauritanienne en Europe (France, Espagne et Belgique) :

  • Organisation et animation de « Thés-palabre » (i) en amont, d’information sensibilisation de la diaspora mauritanienne résidente en France, Espagne et Belgique (principe, finalité, calendrier, méthodologie de l’étude) et (ii) en aval, de restitution des résultats ;
  • Mise en place et animation du COPIL de l’étude avec le RAME, des chercheurs et les consulats ;
  • Elaboration des TDR pour les différents volets de l’étude-mapping ; Mobilisation de l’expertise ; Supervision des travaux d’enquête, de structuration des données et d’analyse des informations ; Identification d’une typologie des acteurs, de leurs initiatives et de leurs compétences ;
  • Mise en œuvre d’activités didactiques (film, exposition, intervenant externe) autour de la problématique de migration et développement (en lien avec le chargé de communication) ;
  • Co-construction, édition et mise à disposition des livrables au niveau de la diaspora, des agents consulaires et des autorités mauritaniennes et celles des pays d’accueil : répertoire, fiches compétence, plaquette « Informations utiles pour conduire des actions de co-développement vers votre pays d’origine »… Ces livrables seront valorisés dans les monographies territoriales « Migration-Développement » (activité 3) et lors du Forum final qui sera organisé à Nouakchott autour d’un side event spécifique dédié à la diaspora mauritanienne en Europe (activité 5).

Activité 2 : Sensibilisation et renforcement de capacités des consulats de Mauritanie en France et en Belgique aux dynamiques de co-développement initiées par leurs ressortissants

  • Formation aux concepts de co-développement (articulation « Migration et Développement ») ;
  • Elaboration d’un module sur le droit des migrants mauritaniens afin de rendre lisibles les dispositions législatives européennes et internationales en matière de droits des mauritaniens en situation régulière et irrégulière (en collaboration avec un spécialiste du droits des migrants) ;
  • Appui aux consulats mauritaniens dans leur capacité à mieux cerner les besoins et les difficultés de la diaspora qui s’est renouvelée et diversifiée, notamment en France : accès aux droits des migrants âgés, investissement à distance… ;
  • Regards croisés avec les pairs lors de « rencontres-déjeuner » autour des stratégies nationales migratoire et des pratiques de co-développement d’autres consulats (Mali, Sénégal…).

PROFIL RECHERCHE

Formation

  • Diplôme universitaire (minimum BAC+4) : en développement local, sciences politiques, géographie, économie de développement, etc.
    Compétences / Connaissances requises
  • Expérience dans la gestion de projets « migration-développement » (Afrique du Nord et/ou Sahel) et/ou de développement local et de coopération décentralisée.
  • Aptitude confirmée à travailler avec différents acteurs : institutionnels, politiques, associatifs.
  • Bonne connaissance des outils et techniques d’animation et de transfert de connaissances (gestion de projets, processus de co-développement local).
  • Expérience en élaboration de questionnaires, collecte de données, gestion de base de données, analyse de l’information.
  • Expérience avérée en matière de programmation, supervision et reporting d’activités.
  • Expérience éprouvée (> 2 ans) dans des projets de développement en Afrique de l’Ouest et plus particulièrement en Mauritanie.

Compétences complémentaires recherchées qui présenteraient un avantage certain :

  • (Bonne) connaissance des cadres juridiques sur les problématiques migratoires et de leurs évolutions en Europe et en Afrique de l’ouest.
  • Maitrise des systèmes d’informations géographiques (SIG type ARC GIS) et/ou de cartographie assistée par ordinateur (adobe illustrator).

Aptitudes / Contraintes

  • Rigueur et autonomie dans le respect des taches déléguées.
  • Excellentes capacités à l’oral et à l’écrit, notamment d’analyse et de synthèse.
  • Capacité de travail en équipe pluridisciplinaire et multiculturelle.
  • Sens de la communication multi acteurs : écoute, souplesse, adaptation.
  • Sens de l’organisation (temps de travail, logistique évènement).
  • La maîtrise d’une des langues nationales (Hassanya, Soninké ou Poular) serait un avantage.
  • Contraintes : Forte mobilité et disponibilité fréquemment requise en soirée et week-end.

CONTRAT

CDD de 18 mois avec possibilité de reconduction

LIEU D’AFFECTATION ET SALAIRE

Localisation : Basé à Montreuil (France), déplacements en Belgique, en Espagne et en Mauritanie.
Salaire : Suivant grille Grdr en vigueur.

CANDIDATURE

Les candidat(e)s sont invité(e)s à envoyer par courriel leur curriculum Vitae (CV), une lettre de motivation et 3 contacts de référence à l’attention d’Olivier LE MASSON (olivier.lamasson@grdr.org) et de Claire GRANGIER (claire.grangier@grdr.org)


Agenda du Grdr
31
mars
Forum "Générations Diaspora"
27
mars
Séminaire professionnel : "Entrepreneurs d’ici et d’ailleurs"
25
mars
Atelier "Migrations : ensemble, déconstruisons les préjugés"
> voir tout l'agenda
Actualités
Appel à projet « Jeunesse et pouvoir d’agir »
Le Grdr lance un appel à projet à destination de jeunes engagés dans un projet de chantier de solidarité au Mali. A la clé Un prix de 3000€ pour deux lauréats Un accompagnement personnalisé Critère d’éligibilité La majorité des porteurs de projets doit (...)...
Reportage « Salamata, au-delà des frontières du handicap »
La TéléLibre, média numérique citoyen, indépendant et participatif, a mis en ligne un reportage autour de l’ERP, réalisé par Camille Saisseau. Vous pouvez y découvrir le projet que Salamata veut réaliser grâce à l’ERP : aider à l’insertion professionnelle (...)...
Améliorer les conditions de vie des familles vulnérables de Canchungo (Guinée-Bissau)
Depuis 2013, grâce au soutien financier de la Fondation Abbé Pierre et de l’AFD, le Grdr œuvre pour permettre aux familles les plus défavorisées de la ville de Canchungo, en Guinée-Bissau, d’améliorer leurs conditions de vie. Cet engagement a permis, à ce (...)...

> voir toutes les actualités