Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Référent "développement territorial" pour la cellule du Grdr de Boké (jusqu’au 25 janvier 2019)

CONTEXTE

Depuis 2013, le pôle littoral (Sénégal, Guinée Bissau et Guinée) bénéficie d’un soutien de l’Agence Française de Développement (AFD), de l’Union Européenne (UE), de la Fondation Abbé Pierre (FAP) et de la Fondation de France (FDF), pour la mise en oeuvre d’un programme de développement local axé sur la gouvernance citoyenne et concertée des écosystèmes du littoral.
Au terme de la première phase de ce programme (2013-2017), le Grdr engage une phase 2 qui sera marquée par des ouvertures géographiques et thématiques liées à des évolutions contextuelles notamment en Guinée
Ce Programme se décline en divers projets d’appui au développement des territoires au Sénégal (Dakar, Ziguinchor et Sedhiou), en Guinée Bissau (Bissau et régions de Cacheu et d’Io) et en Guinée (région de Boké).
Dans le cadre de ce programme, le Grdr recrute un référent développement territorial pour intervenir en appui à la mise en oeuvre de l’action en région de Boké (Guinée).

MISSIONS DU RÉFÉRENT DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL

Le référent interviendra en appui à la mise en oeuvre de l’action de soutien au développement territorial en région de Boké. Il aura ainsi pour missions de :
▪ Contribuer à la formulation d’une démarche de production de connaissances sur le territoire et à la production d’outils de diagnostique territorial
▪ Piloter le processus de production de connaissances en région de Boké et plus spécifiquement l’élaboration de la monographie territoriale
▪ Contribuer à la mise en place et à l’animation de processus locaux de concertation pluri-acteurs sur le développement territorial (thés palabres, réflexion prospective, animation de Copil)
▪ Collaborer avec le coordinateur de la cellule du Grdr dans le suivi et la mesure des performances de l’action du Grdr en région de Boké en lien avec l’unité SERA
▪ Contribuer à l’animation de la réflexion prospective et à la formulation d’actions prioritaires de développement du territoire en lien avec les autorités locales et les partenaires opérationnels.
▪ Collaborer avec les coordinateurs (PGCL et Cellule) et en lien avec l’unité SERA à l’élaboration d’une démarche et d’outils de capitalisation.
▪ Contribuer à alimenter la réflexion sur la prospective territoriale sur le pole littoral et plus globalement sur la stratégie du Grdr.
▪ Collaborer dans la rédaction de dossiers de requête de financement.

PROFIL RECHERCHE

Le candidat au poste doit avoir un diplôme supérieur en aménagement du territoire ou être diplômé d’une école supérieure de formation dans les domaines de l’ingénierie du développement local ou justifier d’une expérience d’au moins 5 ans dans un poste similaire.
Le candidat doit en outre avoir
▪ une connaissance parfaite des problématiques du développement local en Guinée et de la gouvernance territoriale
▪ de réelles capacités d’animation de processus de concertation pluri-acteurs
▪ une bonne communication en français à l’oral comme à l’écrit
▪ une aptitude à travailler en équipe et sous pression ;
▪ une connaissance des outils informatiques courants,
▪ une bonne capacité rédactionnelle ;
▪ un sens de l’initiative, de la responsabilité, des priorités et de la rigueur

CONDITIONS DU POSTE

▪ Le référent développement territorial est placé sous la responsabilité directe du Coordinateur de la cellule. Il sera basé avec un statut de salarié de droit guinéen en contrat à durée déterminé (CDD)
▪ Il se conformera aux horaires de travail de la cellule du Grdr en Guinée et à ses procédures.
▪ Il aura à effectuer des déplacements à l’intérieur de la Guinée et dans les zones d’intervention du Grdr, notamment au Sénégal, en Guinée Bissau, au Mali, en Mauritanie et en France.
▪ Prise de fonction : février 2019

SALAIRE

Le salaire sera défini en fonction des compétences, des expériences du titulaire du poste et selon la grille du Grdr.

ADRESSE ET DÉLAI DE TRANSMISSION DES CANDIDATURES

▪ Les personnes intéressées devront envoyer leurs dossiers de candidatures par courrier électronique (CV + lettre de motivation au plus tard le 25/01/2018 à 16 heures à l’adresse mail suivant :papa.seck@grdr.org avec copie à julia.rerolle@grdr.org.
▪ Les candidats devront mentionner dans leurs dossiers au moins 3 références professionnelles en prenant soin d’indiquer leurs contacts téléphoniques et leurs adresses mails.
▪ Seuls les candidats présélectionnés pour subir des tests écrits seront contactés à cette fin


Agenda du Grdr
26
septembre
Assemblée générale du Grdr
> voir tout l'agenda
Actualités
Appel d’offre : Etude et représentation géographique de l’engagement des Tunisiens résidant à l’étranger
Le Grdr recherche un.e consultant.e pour réaliser la 3e partie de l’étude « Photographies et mutations de la diaspora tunisienne en Europe. Etude et représentation géographique de l’engagement des Tunisiens résidant à l’étranger (TRE), depuis 70 ans, entre (...)...
"Les Transfrontaliers" un roman pour rêver au "monde d’après"
Pour fêter son cinquantenaire, notre association, le Grdr a confié à l’un de ses adhérents, François Dibot, écrivain, le soin de conter à sa façon ce que cinquante années d’actions et de projets dans la solidarité internationale ont pu produire dans notre (...)...
Crise alimentaire et COVID-19 : quelle relocalisation voulons-nous ?
La crise du covid-19 a mis à nu les faiblesses de notre système agricole et alimentaire mondialisé. Face à ce constat, l’idée d’une « relocalisation » de nos productions a le vent en poupe. Mais comment mettre en œuvre une relocalisation solidaire et juste, (...)...

> voir toutes les actualités