Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Finances

Nos finances en 2018

Nos sources de financements

Avec 41% de nos ressources, l’Union européenne reste le principal financeur du Grdr pour l’année 2018. La part apportée par l’AFD reste stable (21%) ce qui en fait également un partenaire essentiel pour nos activités. De même, les collectivités territoriales et les fonds privés sont restés stables par rapport à 2017 et ont suivi la progression du budget réalisé. Les autres subventions d’Etat en France s’élèvent à 10% et sont apportées par les ministères centraux et leurs services déconcentrés
principalement en Ile de France et dans les hauts de France.

Nos principales thématiques d’activités

Sur le plan thématique, les activités d’appui à la sécurité alimentaire et la gestion des
ressources naturelles connaissent une légère hausse de 5% par rapport à 2017. Elles
sont réalisées principalement en Afrique de l’ouest avec 2/3 au sahel et 1/3 sur le littoral. Le deuxième axe principal concerne le développement local et l’appui aux initiatives économiques (18%) avec pour cible principale les initiatives des jeunes et des femmes. Enfin, les autres activités sont centrées sur l’appui jeunesse et la citoyenneté (12%), les actions sociales et sanitaires en direction des étrangers résidents (10%), l’emploi et entreprenariat dans les quartiers politique
de la ville en France (9%). En Tunisie et au Sénégal principalement, se déploient des
programmes sur la thématique migration et développement (5%). En France et en Europe sont réalisées des activités d’Education à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale avec le programme Erasmus+ (3%).

La répartition géographique de nos activités

Comme l’année passée, la moitié (49%) de l’activité du Grdr s’est déroulée dans
le Bassin du Fleuve Sénégal (Sahel). Les activités en France et Europe
ont augmenté et passent de 15% de l’activité en 2017, à 24% cette année.
Inversement, nos activités sur le littoral ont subi une légère baisse qui s’explique
par la clôture de deux programmes d’appui aux OSC et aux autorités locales
en Guinée Bissau. Les activités au Maghreb sont encore récentes et représentent 6% de l’activité globale du Grdr en 2018.


Agenda du Grdr
26
septembre
Assemblée générale du Grdr
> voir tout l'agenda
Actualités
Appel d’offre : Etude et représentation géographique de l’engagement des Tunisiens résidant à l’étranger
Le Grdr recherche un.e consultant.e pour réaliser la 3e partie de l’étude « Photographies et mutations de la diaspora tunisienne en Europe. Etude et représentation géographique de l’engagement des Tunisiens résidant à l’étranger (TRE), depuis 70 ans, entre (...)...
"Les Transfrontaliers" un roman pour rêver au "monde d’après"
Pour fêter son cinquantenaire, notre association, le Grdr a confié à l’un de ses adhérents, François Dibot, écrivain, le soin de conter à sa façon ce que cinquante années d’actions et de projets dans la solidarité internationale ont pu produire dans notre (...)...
Crise alimentaire et COVID-19 : quelle relocalisation voulons-nous ?
La crise du covid-19 a mis à nu les faiblesses de notre système agricole et alimentaire mondialisé. Face à ce constat, l’idée d’une « relocalisation » de nos productions a le vent en poupe. Mais comment mettre en œuvre une relocalisation solidaire et juste, (...)...

> voir toutes les actualités