Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Notre charte

Le Grdr Migration - Citoyenneté - Développement est une association de solidarité internationale née en 1969 de la rencontre d’agronomes français et de travailleurs migrants de la région du fleuve Sénégal. Il inscrit son action dans un monde où l’interdépendance entre continents, pays et régions se renforce, alors que les inégalités et la précarité augmentent.
Sa raison d’être est de contribuer à la construction d’un monde plus juste et plus solidaire.

Nos convictions

  • La mobilité des hommes et des femmes est une chance pour les sociétés. Elle est une nécessité pour la construction d’un monde de paix.
  • Les échanges entre personnes d’origines et de cultures différentes sont source d’enrichissements.
  • Dans la construction du monde de demain, nos sociétés en Afrique et en Europe sont liées. Le Grdr fonde son action sur une vision positive de l’avenir de l’Afrique de l’Ouest et tout particulièrement du Sahel.

Conjuguer migrations, citoyenneté et développement

Pour le Grdr, les migrations, la citoyenneté et le développement ne peuvent être dissociés.

  • Migrations : Les migrantes et les migrants tissent le monde de demain. Dans la durée, ils relient les sociétés et contribuent au développement de leurs territoires d’origine comme de leurs territoires de vie. Le Grdrvalorise cette double appartenance. Il agit pour que les migrants soient des acteurs reconnus des sociétés.
  • Citoyenneté : Être citoyen, c’est partager la vie de la cité et contribuer à en définir les règles. Tous les hommes et les femmes qui vivent dans un pays doivent y être considérés comme des citoyens. Le Grdr œuvre à la construction de cette citoyenneté dans un espace qui dépasse les frontières.
  • Développement : Le développement doit viser à l’amélioration des conditions de vie et permettre à chacun de "vivre dignement", où qu’il soit. Les populations sont les premiers acteurs de leur développement. Le Grdr agit pour un développement solidaire. Il accompagne plus particulièrement les coopérations entre territoires.

Agir localement et partager l’expérience pour influencer les politiques publiques

Le Grdr est engagé dans des actions de développement local, dans les territoires d’origine ou de vie des migrants ; il concourt à la promotion des personnes issues de la migration et de leurs familles, pour favoriser leur insertion et renforcer leurs compétences et leurs droits ; il met à la disposition d’un large public des connaissances et des savoir-faire issus de ses pratiques de terrain.

Comme le développement des sociétés est un processus de long terme, le Grdra fait le choix d’agir dans la durée, dans la fidélité à des territoires, au niveau local comme au niveau national ou transnational.

A partir d’actions innovantes et d’un ancrage local fort, le Grdr veut questionner, orienter et influencer les politiques publiques, en Afrique comme en Europe.

Le Grdr, une ONG riche de ses différences

Le Grdr s’appuie sur des acteurs locaux engagés, dans son fonctionnement quotidien comme dans sa gouvernance, représentés en grande partie par les Comité d’Orientation et de Suivi (COS). Les actions qu’il met en œuvre sont décidées à partir des lieux où elles sont développées, en Afrique de l’Ouest comme en France. Ceci fonde leur légitimité.

Sa force réside dans sa capacité à réunir des adhérents et des salariés de cultures et de nationalités différentes. La diversité de leurs expériences, de leurs compétences et de leurs parcours est l’une de ses principales richesses.


Documents à télécharger

La charte du Grdr Migration-Citoyenneté-Développement
La charte du Grdr en Soninké
La charte du Grdr en Wolof
La charte du Grdr en espagnol
La charte du Grdr en portugais
La charte du Grdr en anglais
Actualités
La société civile demande l’organisation d’une conférence nationale sur les migrations
Le 15 juin dernier, plus de 450 organisations de la société civile interpellaient le Président de la République, Monsieur Macron, pour lui demander d’adopter un changement radical de la politique migratoire de la France. Le 12 juillet suivant, le gouvernement a présenté à (...)...
Aide publique au développement : l’annonce présidentielle doit se traduire dans les faits
Communiqué de presse de Coordination Sud : Paris, le mardi 25 juillet 2017 Le président de la République s’est engagé à augmenter la part du Revenu National Brut consacrée à l’aide publique au développement pour atteindre 0,55% d’ici à 2022. Coordination SUD (...)...
Traverses 46 : « Quelle prise en charge du risque projet par les OSI ? »
Le Traverses du Groupe Initiatives vient de paraître et le Grdr a été le chef de file sur ce 46ème numéro s’intitulant « Quelle prise en charge du risque projet par les OSI ? ». En effet, le risque est devenu un élément clé de l’identité des organisations de (...)...

> voir toutes les actualités