Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Accompagnement des femmes immigrées et des acteurs locaux pour intégration et une valorisation des publics accompagnés

Le Nord est une zone de forte immigration, avec des communautés variées. Beaucoup d’immigrés, surtout les femmes, connaissent peu ou pas les dispositifs existant, qui permettent une meilleure intégration. Parallèlement le personnel des structures d’accueil est souvent peu formé et mal outillé face à ce public spécifique. La rencontre est donc difficile.

Face à ce constat, le Grdr s’est investi dans une action de renforcement et d’accompagnement des femmes immigrées. Dans un premier temps cette activité était focalisée sur le Faubourg de Béthune et les professionnels de l’accompagnement. Désormais, 3 nouveaux quartiers sont concernés. Dans chaque territoire, le projet est basé sur l’animation de groupe de parole de femmes immigrées construits autour de leurs besoins, questionnements, de leur vision du territoire ; ancré dans une structure de proximité ; mobilisant les partenaires du territoire (Collectivités locales, acteurs de la santé, structures de proximité), croisant un travail de valorisation des parcours migratoires des femmes auprès d’elles-mêmes et de leurs interlocuteurs. Un focus sera fait sur les femmes isolées et précaires, ne fréquentant pas de structures d’accompagnement.

Méthode d’intervention

Animation ou co-animation d’ateliers de parole et thématiques
Public cible : les femmes immigrées les plus isolées
Objectifs : Faciliter l’accès aux droits et l’inclusion sociale, l’appropriation des codes

Des temps transversaux, communs entre les trois territoires
Public cible : les femmes immigrées les plus isolées.
Objectifs : Décloisonnement, échanges d’expériences, valorisation des femmes.

Sensibilisation des professionnels et des bénévoles
Public cible : travailleurs et bénévoles en centres sociaux, CCAS, CADA, professionnels de la santé …
Objectifs : Favoriser la professionnalisation des acteurs en contact avec un public immigré par la sensibilisation, l’information, l’échange de bonnes pratiques sur l’interculturalité et la prévention des discriminations.

Création d’outils
Public cible : les femmes immigrées et les professionnels et bénévoles.
Objectifs : Faciliter le parcours des immigrées, l’appropriation des codes, outiller les acteurs.

Les activités :

Auprès des femmes immigrées

Pourquoi ?

- Pour faciliter l’accès aux droits, l’inclusion sociale et l’appropriation des codes
- Pour favoriser le décloisonnement, l’échange d’expérience
- Pour mettre en valeur les parcours migratoires des femmes

Comment ?
Animations d’ateliers de parole et d’ateliers thématiques

Auprès des professionnels

Pourquoi ?
Pour favoriser la professionnalisation des acteurs en contact avec un public immigré par la sensibilisation, l’information, l’échange de bonnes pratiques sur l’interculturalité et la prévention des discriminations

Comment ?
Organisations de deux journées de sensibilisation et d’un forum d’échanges par an.

Les résultats en 2016

-  44 ateliers de paroles ont organisés tout au long de l’année et ont contribuées à lutter contre l’isolement de 55 femmes issues de la migration. Ces ateliers ont également permis d’aborder les questions d’accès aux droits et aux soins de santé
-  2 sessions de formation ont été organisées pour renforcer les capacités de 21 professionnels du secteur socio-sanitaire et améliorer l’accueil de ce public (en tenant compte de ces spécificités culturelles et taboues…)
-  1 forum d’échange a réuni 56 professionnels du même secteur sur les mêmes questions.


Ce programme est financé par :


Documents à télécharger

L’étude sur l’engagement associatif des femmes issues des migrations subsahariennes dans la métropole lilloise (Version courte)
Diagnostic participatif de Lille Sud "Comment on le vit et qu’est ce qu’on en pense ?"
Actualités
La société civile demande l’organisation d’une conférence nationale sur les migrations
Le 15 juin dernier, plus de 450 organisations de la société civile interpellaient le Président de la République, Monsieur Macron, pour lui demander d’adopter un changement radical de la politique migratoire de la France. Le 12 juillet suivant, le gouvernement a présenté à (...)...
Aide publique au développement : l’annonce présidentielle doit se traduire dans les faits
Communiqué de presse de Coordination Sud : Paris, le mardi 25 juillet 2017 Le président de la République s’est engagé à augmenter la part du Revenu National Brut consacrée à l’aide publique au développement pour atteindre 0,55% d’ici à 2022. Coordination SUD (...)...
Traverses 46 : « Quelle prise en charge du risque projet par les OSI ? »
Le Traverses du Groupe Initiatives vient de paraître et le Grdr a été le chef de file sur ce 46ème numéro s’intitulant « Quelle prise en charge du risque projet par les OSI ? ». En effet, le risque est devenu un élément clé de l’identité des organisations de (...)...

> voir toutes les actualités