Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Appui aux femmes de la communauté rurale d’Ouonck dans la production et la commercialisation d’huile de palme

Contexte et présentation

La commune d’Ouonck en Casamance au Sénégal est l’une des quatre entités administratives qui composent l’arrondissement de Tenghory également appelé « Kalounayes ». Elle dispose d’un massif d’une superficie de 40 000 ha à fort potentiel de production en huile de palme et de palmiste. Les transformatrices sont sont organisées au niveau villageois en Groupement de Promotion Féminine.

La production d’huile de palme et de palmiste est l’une de leurs plus importantes sources de revenus. Cependant, le manque de formation, d’organisation, de matériel d’exploitation, empêche de valoriser cette filière à hauteur de son potentiel.

La mise en œuvre de ce projet d’une durée de 24 mois s’inscrit dans le cadre de la lutte contre la pauvreté en milieu rural par le renforcement des activités féminines génératrices de revenus. Il s’agit d’accompagner neuf groupements féminins de la commune d’Ouonck afin qu’ils améliorent en quantité et en qualité leur production d’huile de palme et de palmiste pour une insertion durable sur les marchés porteurs tout en contribuant à la préservation de leurs espaces forestiers.

Objectifs

Contribuer durablement à la lutte contre la pauvreté en milieu augmenter la production d’huile de palme et sauvegarder l’écosystème forestier pour :

- Permettre à neuf groupements féminins de la communauté rurale d’Ouonck d’améliorer leur production d’huile de palme (et de palmiste) que ce soit en qualité et en quantité.
- Le renforcement des capacités techniques et organisationnelles des groupements ;
- La mise en place d’une démarche de qualification visant à permettre aux consommateurs urbains de distinguer l’huile issue de palmiers sauvages de celle de palmiers domestiques ;
- L’accompagnement du GIE à la commercialisation des produits à travers des circuits plus rémunérateurs ;
- L’initiation d’un dialogue entre usagers de cet écosystème, autorités (locales, néo-traditionnelles) et services déconcentrés en vue d’établir des règles consensuelles de gestion et d’exploitation des ressources.

Activités du projet

- Phase de recherche sur les pratiques de production de l’huile de palme actuelles et anciennes.
- Élaboration de cahiers de charges internes au GIE
- Appui et suivi des groupements partenaires dans la mise en œuvre des orientations définies
- Équiper les groupements féminins avec du matériel adéquat.
- Mettre en relation les groupements avec les centres de service régionaux.
- Analyser les circuits de commercialisation et rechercher des marchés porteurs et clients
- Concertation Multi-acteurs autour de l’utilisation des ressources issue de l’écosystème forestier : définition de règles consensuelles d’accès aux ressources, formalisation et reconnaissance institutionnelle.

Résultats attendus

- Résultat 1 : La production d’huile de palme et huile de palmiste des neuf (9) groupements féminins de la communauté rurale d’Ouonck doit augmenter en qualité et de 22 litres/% ;
- Résultat 2 : Neuf (9) groupements de femmes (143 familles) voient leurs capacités techniques et organisationnelles renforcées ;
- Résultat 3 : l’huile de palme et l’huile de palmiste sont valorisées sur les circuits de commercialisation rémunérateurs ;
- Résultat 4 : L’écosystème agro-forestier de la zone de transition fait l’objet de mesure d’aménagement et de conservation.

Localisation

Le projet sera mis en œuvre dans la commune rurale d’Ouonck précisément dans l’arrondissement de Tenghory en Casamance au Sénégal.

Bénéficiaires

Neuf groupements essentiellement composés de femmes (500 femmes) sont les bénéficiaires directs de ce projet ; environ 500 ménages composés d’environ 3 500 personnes sont considérés comme bénéficiaires indirects.

Les résultats en 2016

-  Le diagnostic institutionnel et organisationnel du Groupement d’Intérêt Economique (GIE) de Kadiamor, qui regroupe près de 500 femmes de la commune de Ouonck, a été finalisé. Un cahier de charges a été élaboré pour clarifier le rôle de chacune au sein du GIE
-  Des sessions de formations à la gestion financière, à la comptabilité et aux techniques de détermination des coûts et des prix de revient ont permis aux femmes du GIE de maîtriser les notions de charges fixes, de charges variables et de déterminer les bénéfices
-  Du matériel de presse et de concassage a été mis à la disposition du GIE et a permis de doubler la production tout en diminuant la pénibilité du travail. La hausse des charges de production liées à l’amortissement du matériel et au conditionnement du produit a été compensée par une meilleure organisation, une meilleure productivité et une meilleure accessibilité sur les marchés.

Partenaires techniques, institutionnels et financiers

Le projet aura comme partenaire technique le Grdr. La commune d’Ouonck, les services déconcentrés de l’Etat (services des eaux et forêts, services du commerce) comme partenaires institutionnels.

Le projet sera financé par la SEED FOUNDATATION et l’Agence Française de Développement (AFD).

>> http://grdr.org/Soutenir-la-product...


Ce programme est financé par :


Lire aussi - Soutenir la production d’huile de palme agro-écologique des femmes de Ouonck (Casamance - Sénégal)

Agenda du Grdr
25
septembre
Ateliers coaching professionel pour les jeunes de 16-25 de Seine Saint Denis
> voir tout l'agenda
Actualités
Objectifs de développement durable et migrations : ensemble engageons-nous pour un monde solidaire et durable
Les personnes migrantes sont fortement investies dans le développement durable de leurs territoires de vie et de départ. Bien que méconnu, leur apport dans la réalisation des Objectifs de Développement Durable (ODD), le cadre mondial de développement fixé par (...)...
La société civile demande l’organisation d’une conférence nationale sur les migrations
Le 15 juin dernier, plus de 450 organisations de la société civile interpellaient le Président de la République, Monsieur Macron, pour lui demander d’adopter un changement radical de la politique migratoire de la France. Le 12 juillet suivant, le gouvernement a présenté à (...)...
Aide publique au développement : l’annonce présidentielle doit se traduire dans les faits
Communiqué de presse de Coordination Sud : Paris, le mardi 25 juillet 2017 Le président de la République s’est engagé à augmenter la part du Revenu National Brut consacrée à l’aide publique au développement pour atteindre 0,55% d’ici à 2022. Coordination SUD (...)...

> voir toutes les actualités