Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Ce que nous avons fait pendant cette crise - France

France

La commission interministérielle pour le logement des populations immigrées (CILPI) a sollicité notre antenne Île-de-France. Elle souhaitait prendre connaissance de la situation constatée par nos équipes sur le terrain, des éventuelles difficultés rencontrées dans l’accompagnement des publics (notamment pour les personnes en rupture de droits et/ou de ressources ou en rupture de soins, les personnes malades du Covid 19 (diagnostiquées ou symptomatiques) etc.) et voir comment nous pourrions adapter nos activités à destination des immigrés résidant en foyer. Le Grdr a par ailleurs interpellé les pouvoirs publics, dès le début du confinement en France, sur la situation difficile dans les foyers de travailleurs migrants.
Une « mallette à outils » a été produite et diffusée, recensant les gestes barrières en plusieurs langues, les lieux de prise en charge médicale et les services de proximité de base. Une veille téléphonique a été mise en place pour maintenir le contact avec les personnes les plus particulièrement vulnérables au COVID que notre antenne accueille habituellement. Un médecin bénévole a été mobilisé. Dans les Hauts-de-France, l’équipe s’est également attachée à garder le lien avec les personnes accompagnées : appels aux femmes des ateliers d’expression, mises en place de clubs entrepreneurs ou suivi individuel des porteurs de projets.

Témoignage de Dr Jeanne Dina Nfon Priso
Médecin généraliste, bénévole au Grdr.

« En tant que médecin bénévole au Grdr depuis plus d’un an, dans le cadre de la mise en place d’actions de prévention et de promotion de la santé, je me suis impliquée dès le 1er jour du confinement à la veille téléphonique sociale et sanitaire initiée par le Grdr auprès des personnes âgées immigrées, vivant en Foyers de Travailleurs Migrants ou dans le logement diffus, un peu partout en Île-de-France. Au regard des facteurs de vulnérabilité et de comorbidité (pathologies chroniques, etc.) chez les personnes accompagnées, mon rôle a été de m’assurer très régulièrement que ces personnes ainsi que leurs proches n’avaient pas présenté des symptômes du Covid-19 et le cas échéant, les orienter vers les services et les professionnels de santé appropriés. Un des objectifs principaux a été de vérifier avec l’ensemble des personnes contactées (plus de 40 situations) la compréhension et l’applicabilité des mesures barrières, tout en prenant en compte leur cadre de vie. Il s’agissait enfin de leur permettre à travers cette veille une continuité dans leur prise en charge. »


Agenda du Grdr
26
septembre
Assemblée générale du Grdr
> voir tout l'agenda
Actualités
Le Grdr pendant la crise
La crise sanitaire que nous vivons a eu un impact important sur nous tous. Sur le Grdr également. Tous les territoires sur lesquels nous menons des activités ont fait l’objet de mesures de restrictions prises par les États. Par mesure de sécurité, tous nos salariés ont (...)...
Devenez partenaire des cantines scolaires responsables & solidaires du département de Rufisque
Il suffit de 25200Fcfa, pour permettre à 1 enfant de manger à l’école 3 fois/semaine, toute 1 année. Dans le département de Rufisque, nombreux sont les élèves qui habitent loin de l’école et viennent en classe sans avoir (...)...
"Mao & Kao - affaire de coronavirus" - Une minisérie pour sensibiliser !
Cette mini-série de 3 épisodes (en français et en bambara) a été produite par le Grdr et Tuwindi grâce aux financements de l’agence de coopération belge ENABEL. Elle a notamment diffusée sur la chaîne de télévision généraliste et panafricaine "Africâble" ainsi que sur (...)...

> voir toutes les actualités