Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Jeunesse et pouvoir d’agir (Mauritanie)

En Mauritanie, les organes associatifs sont accaparés par une génération qui laisse peu de place aux initiatives et au dynamisme des jeunes. La jeunesse mauritanienne se heurte toujours à une stigmatisation socioculturelle en opposition avec son époque récurrents (33% d’analphabétisme, une éducation secondaire en progrès mais inaccessible pour 76% des jeunes, et un moins d’un jeune sur 20 a accès à l’enseignement supérieur). A l’image de la sous-région, la Mauritanie compte 50% de chômeurs chez les 18 à 24 ans.

62% de la population a moins de 25 ans et le nombre d’associations locales portées par cette jeunesse ne cesse de croitre. Pourtant ils restent souvent en marge des ONG qui rythment les activités de la société civile. Ils sont aussi quasiment absents des assemblés élues et, selon une étude de l’ONG GAPAF5, 45 % d’entre eux ne cernent pas la signification du concept de citoyenneté. Et parmi ceux qui en ont une meilleure compréhension, 93,2% pensent que l’engagement citoyen se limite au fait d’aller voter.

Parallèlement, la société civile fabrique de nouveaux métiers et propose des initiatives économiques sociales et solidaires nouvelles qui peut permettre aux jeunes de s’investir dans la création de petites coopératives de production, d’accompagnement de personnes plus défavorisés dans la recherche d’emploi et dans la mise en place d’incubateurs d’entreprises, orientées sur les NTIC pour les plus urbains.

Depuis de nombreuses années, le Grdr et Ecodev soutiennent les mouvements de jeunes afin de développer leur cohésion sociale et les impliquer dans la vie citoyenne. Ces expériences ont mis en évidence leurs préoccupations en ce qui concerne leur avenir professionnel et leur forte volonté d’agir pour y faire face.

Le programme Jeunesse et pouvoir d’agir

L’objectif du programme « Jeunesse et pouvoir d’agir » est d’appuyer des organisations de la société civile portées par des jeunes pour les aider à se structuration, à se mettre en réseau et à être en capacité d’aller chercher des financements. Ainsi elles pourront œuvrer en faveur de la cohésion sociale au travers d’initiatives relatives à l’insertion et à l’emploi. Les activités du programme s’orienteront donc vers l’éducation à la bonne gouvernance et à la citoyenneté de ces organisations et au soutien de leurs initiatives en faveur de l’insertion professionnelle et de la création d’emploi. Elle entend optimiser la gouvernance interne de ces organisations de la société civile et accentuer leur participation dans la vie citoyenne, renforcer la cohésion au travers de l’insertion professionnelle et de la création d’emploi et permettre ainsi à leurs membres de s’approprier les enjeux liés à la citoyenneté et à l’insertion professionnelle.

L’ambition de cette proposition est de renforcer les capacités du tissu associatif de la jeunesse en matière d’organisation et de gestion d’une association et des actions d’éducation citoyenne, tout en intensifiant la concertation et l’échange des jeunes avec les communes de Nouakchott (Trarza), Kaedi (Gorgol) et Kiffa (Assaba), mais aussi avec les pays de la sous-région (Mali et Sénégal), du Maghreb et de la France (jeune diaspora).

Des mécanismes innovants d’éducation à la citoyenneté, à la gouvernance interne d’une association et une prise de connaissances des communes et territoires, amélioreront la participation des jeunes à la vie communale et favoriseront le dialogue inclusif. Les initiatives de jeunes basées sur les concepts d’économie sociale et solidaire et répondant durablement aux enjeux environnementaux et aux questions d’égalité des chances permettront d’inscrire l’insertion professionnelle et l’emploi comme facteur de cohésion sociale.

Les Objectifs du programme Jeunesse et Pouvoir d’Agir

Objectif global :
- Renforcer les capacités de structuration, de mise en réseau et de financement des organisations de la civile de jeunes de niveau 1 afin qu’elles puissent œuvrer en pour la cohésion sociale au travers l’éducation à la citoyenneté, l’insertion professionnelle et l’emploi

Objectif spécifique :
- Optimiser la gouvernance interne des organisations de la société civile de jeunes et accentuer leur participation dans la vie citoyenne
- Renforcer la cohésion sociale des jeunes au travers de leur mise en lien et de leur participation à l’insertion professionnelle et à la création d’emploi
- Favoriser l’appropriation des enjeux de citoyenneté et d’insertion professionnelle et d’accès à l’emploi comme vecteur de cohésion sociale

Résultats attendus
- les organisations de la société civile de jeunes participent à la vie communale et améliorent leur mode de gouvernance interne
- des initiatives de jeunes répondant durablement aux enjeux des territoires à travers l’insertion professionnelle et l’emploi des jeunes (économie sociale et solidaire, création d’entreprise) sont soutenues
- Un système de suivi/évaluation et de capitalisation du projet permet de montrer comment l’insertion professionnelle et l’emploi sont facteur de cohésion sociale chez les jeunes

Les activités du programme "Jeunesse et Pouvoir d’Agir"

1. Renforcer la citoyenneté et la bonne gouvernance des organisations de la société civile (OSC) de jeunes
- Identifier les OSC cibles au travers du recensement des dynamiques locales (initiatives existantes)
- Renforcer la gouvernance interne des OSC cibles : Formation - Echanges et partage urbain/ruraux, sous région, Maghreb et France – Mise en réseau - appui à l’amélioration des statuts, animation d’un conseil d’administration, appui à la planification stratégique, etc.)
- Renforcer la citoyenneté des OSC cibles : perception et vécu de jeunes sur leur citoyenneté - Education Géographique et Identité Communale (EGIC) – Intégration des jeunes dans les cadres de concertation communaux, Mise en place de commission jeunes/emploi au sein des conseils municipaux et d’un espace d’échange entre associations des différents territoires - Proposition d’actions jeunes dans les PDC

2. Soutenir les initiatives d’OSC de jeunes en faveur de l’insertion et de l’emploi des jeunes
- Soutien aux initiatives existantes
- Identifier de manière participative des projets portés par les OSC jeunes - Identifier des liens inter-territoires et définir des lignes directrices sur les projets, les modalités de sélection et le processus de sélection
- Mise en place de formations à l’économie sociale et solidaire, à la création d’entreprise et à l’épargne
- Financement et mise en œuvre des initiatives (subvention en cascade)

3- Capitalisation et diffusion des acquis du projet pour favoriser la cohésion des jeunes
- Mise en place d’un site internet et collectif avec un espace/forum citoyenneté et jeunesse
- Réalisation participative d’un répertoire des initiatives portées par les jeunes
- Réalisation participative de films de présentation des initiatives portées par les jeunes et appuyées par le projet
- Recensement participatif des valeurs culturelles positives et du vivre ensemble portées par les initiatives
- Répertoire des outils pédagogiques liés à la citoyenneté et à la bonne gouvernance
- Capitalisation et évaluation de l’action

Localisation :

Communes de Nouakchott (Trarza), Kaedi (Gorgol) et Kiffa (Assaba) en Mauritanie

Partenaires :

Le Grdr collabore avec le mouvement des Maisons Familiales Rurales (MFR) en France et apporte son soutien aux familles membres de la récente MFR de Kaédi. L’Association des Maires et Parlementaires du Gorgol (AMPG), partenaire privilégié du Grdr dans cette région, assurera l’implication des autorités locales dans les actions à Kaedi. Ecodev, partenaire mauritanien, interviendra dans la commune de Kiffa et à Nouakchott.

Durée du projet :

3 ans


Ce programme est financé par :


Agenda du Grdr
3
avril
"Ateliers coaching recherche d’emploi"
31
mars
Forum "Générations Diaspora"
27
mars
Séminaire professionnel : "Entrepreneurs d’ici et d’ailleurs"
> voir tout l'agenda
Actualités
Appel à projet « Jeunesse et pouvoir d’agir »
Le Grdr lance un appel à projet à destination de jeunes engagés dans un projet de chantier de solidarité au Mali. A la clé Un prix de 3000€ pour deux lauréats Un accompagnement personnalisé Critère d’éligibilité La majorité des porteurs de projets doit (...)...
Reportage « Salamata, au-delà des frontières du handicap »
La TéléLibre, média numérique citoyen, indépendant et participatif, a mis en ligne un reportage autour de l’ERP, réalisé par Camille Saisseau. Vous pouvez y découvrir le projet que Salamata veut réaliser grâce à l’ERP : aider à l’insertion professionnelle (...)...
Améliorer les conditions de vie des familles vulnérables de Canchungo (Guinée-Bissau)
Depuis 2013, grâce au soutien financier de la Fondation Abbé Pierre et de l’AFD, le Grdr œuvre pour permettre aux familles les plus défavorisées de la ville de Canchungo, en Guinée-Bissau, d’améliorer leurs conditions de vie. Cet engagement a permis, à ce (...)...

> voir toutes les actualités