Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Le Programme d’Appui au Développement Territorial de la Région de Cacheu (PADETEC)

Le PADETEC, Programme d’Appui au Développement Territorial de la région de Cacheu a été officiellement lancé le 19 novembre 2015, en présence du gouverneur de cette région du nord de la Guinée-Bissau.

Le PADETEC est financé par l’Union Européenne pour une durée de 3 ans et s’adresse principalement aux autorités locales, aux services déconcentrés et aux acteurs de la société civile impliqués dans le développement de la région. L’objectif est de contribuer à la création, au niveau régional, d’un environnement institutionnel favorable pour lutter contre la pauvreté et pour l’amélioration des conditions de vie de la population.
Il permettra de renforcer les capacités du gouvernorat de la région de Cacheu dans sa mission d’aménagement et de développement territorial. Mais aussi de mobiliser l’ensemble des ressources locales au service d’un développement local multi-acteurs concerté, respectueux des aspirations de ses habitants et conforme aux politiques nationales.

A cette fin, le PADETEC propose :

- le renforcement des capacités institutionnelles et techniques de l’administration locale, notamment du personnel du cabinet régional de planification. Un diagnostic organisationnel et technique va être établi à partir duquel un plan de formation et d’équipement en lien avec la planification territoriale sera élaboré.

- de fournir des outils et méthodes au cabinet régional de planification pour qu’il soit en mesure d’établir un diagnostic territorial. Un accompagnement à la production d’une monographie, d’une base de données géographique et d’un atlas des ressources du territoire sera proposé.

- La mise en place d’un plan d’action répondant aux priorités régionales avec pour objectif de contribuer à l’amélioration des conditions de vie de 2000 personnes parmi les plus démunies.

- d’harmoniser les activités de co-développement au sein d’un cadre de concertation régional, l’élaboration d’un répertoire des acteurs intervenant dans la région de Cacheu et la production d’outils facilitant les bonnes pratiques de gouvernance territoriale (atlas, guide méthodologique…)

Les résultats en 2016

-  30 acteurs locaux ont bénéficié de 2 sessions de formation sur le renforcement de capacités techniques et institutionnelles de l’administration locale
-  Les organisations de la société civile en région de Cacheu ont été recensées
-  60 institutions de l’Administration locale de 7 secteurs administratifs ont fait l’objet de diagnostics institutionnels et organisationnels. Un plan de formation a été élaboré pour répondre aux besoins de renforcement de compétences de 287 personnes de l’Administration locale
-  3 diagnostics ont été réalisés dans les secteurs de l’agriculture, de la santé et de l’éducation
-  138 initiatives économiques portées par 417 jeunes (dont 313 jeunes femmes) ont obtenu une dotation financière, sur la base de critères stricts (respect de l’environnement, durabilité et cohérence du projet, etc.) afin qu’elles puissent développer leurs activités. Les domaines concernés sont l’artisanat et la production de biens et services (menuiserie, maçonnerie, restauration de rue…), l’élevage, la transformation agroalimentaire (boulangerie, huile de palme…), le petit commerce et l’agriculture. (Ces activités sont complémentaires à celles du programme d’appui aux jeunes et aux femmes en région de Cacheu)

Financement

UE, AFD, Fondation Abbé Pierre


Ce programme est financé par :


Agenda du Grdr
23
novembre
Rencontre-Débat "Entre le Sénégal et la Guinée-Bissau, un bassin transfrontalier en mutation"
> voir tout l'agenda
Actualités
Babyloan Mali, une nouvelle plateforme de financement solidaire pour soutenir les jeunes entrepreneurs ruraux au Mali
La plateforme de « crowdfunding » Babyloan Mali facilite l’accès aux micro-crédits pour de jeunes entrepreneurs maliens en milieu rural. Elle offre un outil de prêt solidaire fiable et sécurisé destiné à la diaspora malienne (mais pas seulement !). En effet, elle permet à (...)...
Budget de la solidarité internationale : asphyxiées, les ONG disent stop aux coupes !
Paris, le 26 octobre 2017 – Ce matin, une centaine de représentant-e-s d’ONG de solidarité internationale ont manifesté à l’appel de Coordination SUD devant le siège de l’Agence française de développement à l’occasion de la tenue de son Conseil d’administration où siègent le (...)...
Assez de belles paroles, Monsieur le Président, passez aux actes !
Cette tribune de Coordination SUD et ses membres a été publiée sur Libération.fr à l’occasion de l’examen en en plénière en première lecture par les députés de la première partie du Projet de loi de finances 2018. Coordination SUD entend interpeller les députés pour qu’ils (...)...

> voir toutes les actualités