Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Chargé.e de mission double-espace (Sahel-France)

Titre du poste : Chargée de mission double-espace (Sahel-France)

Projet : Maîtrise et Adaptation des Villes Intermédiaires au Sahel - MAVIL
Financements : Agence Française de Développement, CCFD-TS, Union Européenne…
Type de contrat : CDD 18 mois
Zone d’intervention : Montreuil, France (déplacements dans les cellules du Grdr en Afrique de l’Ouest et en France)
Calendrier Poste à pourvoir en janvier 2023.

LE PROGRAMME MAVIL AU SAHEL

La Moyenne vallée du fleuve Sénégal (MVFS), région transfrontalière historique d’intervention du Grdr connait, depuis les années 1970, une croissance démographique soutenue. Ses petites et moyennes villes, qualifiées de « villes intermédiaires » aspirent à offrir des opportunités économiques et de meilleures conditions de vie à leurs usagers, majoritairement jeunes. Davantage structurées par les territoires frontaliers que par leurs lointaines capitales, elles sont des zones tampons, absorbant tant bien que mal les chocs socio-climatiques et sécuritaires de la région.
Pour augmenter les capacités de résilience de ces territoires face au défi de la transition urbaine, des changements climatiques et des tensions sociales et sécuritaires de la Région, le Grdr et ses partenaires s’engagent dans la promotion de villes intermédiaires sûres, accueillantes, durables, connectées entre elles et pourvoyeuses d’opportunités pour le plus grand nombre.

Le Grdr s’appuie ainsi sur son expérience de 20 ans d’accompagnement territorial dans la Moyenne Vallée du Fleuve Sénégal pour mettre en œuvre un programme en milieu urbain et périurbain croisant les enjeux d’accompagnement de la décentralisation avec les enjeux sectoriels (formation professionnelle et développement économique, habitat durable, eau & assainissement, systèmes alimentaires territorialisés…). Il s’agit, d’une part, d’accompagner les acteurs du développement urbain (collectivités locales et services publics, habitants, OSC, diaspora…) à maîtriser les enjeux de leurs territoires, en particulier ceux liés à la croissance urbaine et à l’adaptation des villes aux changements climatiques. Il s’agit, d’autre part, d’améliorer les services essentiels (eau, assainissement, déchets…) et de renforcer les fonctions urbaines (économiques, résidentielles, culturelles…). Il s’agit enfin de promouvoir un réseau de villes structuré et porteur d’un message commun.

Première phase (2021-2023) d’un programme multipays original financé par l’Agence Française de Développement et le CCFD-Terre Solidaire, MAVIL est mis en œuvre dans 7 villes du bassin du fleuve Sénégal (BFS) : Kayes, Nioro et Keniéba (Mali), Kaédi, Sélibaby (Mauritanie), Bakel et Tambacounda (Sénégal). Il s’inscrit dans la continuité des actions réalisées par le Grdr et ses partenaires dans la région.

RESPONSABILITES GENERALES DU POSTE

Dans le cadre de l’animation de la dynamique « double-espace » globale du Grdr et en particulier en lien avec le programme MAVIL et les autres projets menés au Sahel, le/la chargé.e de mission doit établir et consolider les liens permettant de promouvoir le rôle des migrants dans le champ du co-développement et de la co-opération.

Il/Elle sera plus spécifiquement chargé.e de :

1°) Suivre, diffuser et partager l’information (i) avec les diasporas originaires du Sahel sur les projets en cours et à venir mis en œuvre par le Grdr et ses partenaires, (ii) avec les équipes des trois pays du BFS sur les initiatives impulsées par la diaspora
  Veille permanente sur les mouvements associatifs des migrants originaires du Mali (mais aussi des générations suivantes) et les projets portés par la diaspora malienne depuis la France et l’Europe ;
  Echanges réguliers - partage d’informations et recherche de complémentarités - avec les équipes du Grdr sur l’état d’avancement des projets dans le BFS et sur les projets portés par les diasporas ;
  Organisation de temps d’échange et de partage d’information avec les diasporas de la région de Kayes en France et avec leurs partenaires, notamment de coopération décentralisée.

2°) Mettre en œuvre les activités du programme MAVIL en lien avec la diaspora (not. malienne)
  Organisation et animation d’ateliers de concertations et de formations sur les enjeux de développement urbain dans le BFS (et notamment en région de Kayes) ;
  Organisation de missions « double-espace » de rencontres entre les élus, techniciens et OSC maliennes avec les représentants de la diaspora et les partenaires de coopération (notamment de coopérations décentralisées) ;
  Organisation et animation de club des diasporas sahéliennes avec les OSIM et porteurs de projets de la diaspora ;
  Accompagnement et suivi des micro-projets urbains portés par les OSIM.

3°) En fonction des projets, mise en œuvre d’activités spécifiques à destination de la diaspora (appui à l’écriture de projets, animations de concertations et de formations, voyages d’échanges, etc.)

4°) Suivre les partenariats techniques et institutionnels, participer aux rencontres stratégiques et thématiques en lien avec les thèmes et géographies d’intervention

5°) Participer à la réflexion du Grdr sur les liens Migrations/Développement : contribuer à faire le lien, en interne, entre les différentes antennes et cellules du Grdr ; Participer à l’élaboration d’outils de suivi et d’animation des activités du double-espace.

En fonction de l’évolution du contexte politique et sécuritaire au Sahel (notamment au Mali) : le/la chargé.e de mission sera amené.e à faire des missions auprès des équipes et des partenaires du Grdr.

Degré d’autonomie dans ses missions
Sous la responsabilité de la coordinatrice et intégrée à l’équipe du programme MAVIL, le/la chargé.e de mission « double-espace » Sahel-France, travaillera en étroite collaboration avec les coordinateurs dans antennes du Grdr dans le BFS, les chargés de programmes MAVIL et l’équipe « double-espace » basée à Montreuil. Il participera aux rencontres d’équipe organisées au Sahel en visio conférence.
Il/Elle établira des liens réguliers avec les activités des antennes Ile de France et Hauts de France.
Il/Elle bénéficiera d’un appui méthodologique et institutionnel du Directeur des opérations en Afrique et du Directeur exécutif du Grdr.
Il/Elle travaillera également en étroite coopération avec les différents partenaires de la diaspora, les ambassades et consulats, les partenaires techniques et financiers et les acteurs de coopération décentralisée.
Un chronogramme trimestriel élaboré avec la coordinatrice MAVIL et validé par le coordinateur de Kayes et la direction des opérations en Afrique précisera les axes de travail (activités, missions, rencontres partenaires, moyens).
Le/la chargé.e de mission devra au quotidien faire preuve de rigueur et d’autonomie dans le respect des taches déléguées, de sens de l’organisation (temps de travail, logistique évènement), de polyvalence et de souplesse, d’écoute et d’adaptation dans les relations avec les équipes pluridisciplinaire et multiculturelle du Grdr ainsi qu’avec les partenaires, « ici et là-bas ».

PROFIL RECHERCHE

Formation
• Diplôme universitaire (minimum BAC+4) : en sciences politiques, géographie, sociologie des organisations, économie du développement, autre domaine pertinent en rapport avec la mission.
Compétences recherchées / Connaissances requises
• Expériences requises dans les domaines du co-développement et de l’accompagnement des OSC/OSIM, du développement local et international, et des liens entre migration et développement.
• Connaissance du Sahel (et plus particulièrement du Mali) et des mouvements associatifs migrants.
• Aptitude confirmée à travailler en pluri-acteurs : institutionnel, politique, associatif, économique.
• Compétences en organisation et animation de réunions, formations, conférences et événements ; développement, suivi et gestion des partenariats (y compris de coopération décentralisée) ; veille contextuelle sur le Sahel (et notamment le Mali).
• Maîtrise des fondamentaux du cycle de projets, des évaluations et de la capitalisation ; notions sur la démarche qualité et la conduite du changement

Aptitudes
• Rigueur et autonomie (dans le respect des taches déléguées) ;
• Parfaite capacité d’organisation (capacité d’anticipation et gestion des priorités)
• Excellentes capacités à l’oral et à l’écrit, notamment d’analyse et de synthèse.
• Sens de la communication multi acteurs : écoute, souplesse, adaptation.

LIEU D’AFFECTATION ET SALAIRE

Localisation : Montreuil (avec déplacements dans les antennes/cellules du Grdr en Afrique et en France).
Salaire : Suivant le grille Grdr

CANDIDATURE ET MODALITES DE RECRUTEMENT

Les candidat(e)s sont invité(e)s à envoyer par courriel leur curriculum Vitae faisant ressorti les expériences du candidat (daté et signé), une lettre de motivation et 3 contacts de référence (nom, courriel, téléphone) que le Grdr pourra solliciter, en suivant scrupuleusement ces indications :
Objet : Recrutement DES Sahel
A : recrutement@grdr.org

AVANT LE : Mardi 03 janvier 2023, à 12 h 00
A noter : Les candidat.e.s ayant les qualifications et les expériences les plus pertinentes pour l’exécution de la mission seront retenu.e.s à l’issue de la comparaison des CV et d’un entretien oral. L’entretien oral concernera les candidats dont les CV et LM auront été pré-sélectionnés.


Agenda du Grdr
15
mai
Forum des Ecosystemes du littoral - vers des territoires du littoral ouest africain dynamiques et resilients aux chocs sociopolitico climatiques
8
février
Rencontre littéraire : Des écrivains d’ici et là-bas
> voir tout l'agenda
Actualités
Retour sur le forum "Les migrations font bouger le monde"
Le samedi 9 décembre 2023, le Grdr a rassemblé plus de 130 personnes à l’Institut Convergences Migrations pour le forum "Les migrations font bouger le monde – les immigrés des acteurs clés de l’intégration et du développement des territoires d’ici et de là-bas". Le forum, (...)...
Exposition photo « Bakel, Kaédi et Kayes : des villes en mouvement sur le fleuve Sénégal »
Du 12 au 26 décembre 2023, aura lieu à Saint Louis, le vernissage de l’exposition photographique itinérante « Bakel, Kayes et Kaédi, des villes en mouvement sur le fleuve Sénégal ». L’occasion de présenter un travail photographique ( aérien et sol ) participatif sur les (...)...
« Vivons la mangrove » le 23 au 25 novembre
Après plus de deux mois d’activités en Guinée, Guinée-Bissau et au Sénégal (Casamance), de visites d’échanges, de sorties éducatives, d’animations culturelles et artistiques, ainsi que des conférences scientifiques de parcours scientifiques sous forme de « Hackaton » pour (...)...

> voir toutes les actualités