Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Référent ECSI et Plaidoyer - PGCL 3

Titre du poste : Référent ECSI_ plaidoyer PGCL 3
Projet : Programme de Gouvernance Concertée du Littoral
Type de contrat : VSI ou contrat de droit local
Lieu d’affectation : Bissau, Guinée Bissau et missions fréquente dans les autres pays d’intervention du programme et du Grdr (Afrique de l’ouest et du Nord, France)
Durée : 24 mois


PRESENTATION DU PROGRAMME PGCL3

La 3ème phase du Programme pour la Gouvernance Concertée du Littoral (PGCL III, 2021-2024)
s’inscrit dans la continuité de l’intervention du Grdr et de ses partenaires dans les régions du littoral ouest-africain (régions de Ziguinchor, Sédhiou (Sénégal), Cacheu, Oio (Guinée Bissau) et Boké (Guinée)), centrée sur le renforcement des capacités des acteurs locaux à anticiper les dynamiques territoriales liés aux chocs socio politico climatiques et à répondre aux enjeux majeurs d‘aménagement durable du littoral. Cette phase de 3 ans (mi-2021-mi-2024), permettra de consolider les acquis du programme et d’optimiser l’appropriation des références clés par les parties prenantes des territoires ciblés et des tiers engagés dans les enjeux de gestion durable des ressources naturelles du littoral ouest africain. Il s’agira de faire aboutir le processus de co- construction de méthodes, dispositifs et expérimentations en matière de gouvernance et gestion durable, équitable et inclusive des ressources naturelles, dans l’objectif de contribuer à l’atteinte des ODD et à l’amélioration des conditions de vie des populations par un développement soutenable de territoires ruraux et urbains du littoral ouest africain (Guinée, Guinée Bissau, Sénégal). Pour ce faire, deux objectifs sont visés : (OS1) Renforcer la résilience climatique, économique et sociale dans les 10 territoires pilotes grâce à des initiatives de développement durables concertées répondant aux besoins des citoyens et de (OS2) Renforcer les partenaires, parties prenantes des territoires ciblés et les tiers positionnés dans la région dans leurs capacités de connaissance, de mobilisation des citoyens et d’actions autour des enjeux abordés par le programme.

Un enjeu de cette troisième phase est le partage des ressources du programme. En effet, les données nombreuses et intéressantes ont été analysées et mises en forme sous des formats de qualité (atlas du littoral, atlas de Canchungo, story map, etc.). Mais elles ont été discutées dans des cercles restreints (foras, comité de suivi et de pilotage, groupe de travail thématique mobilisant essentiellement des cadres lettrés de formation supérieure). Il y a un enjeu à partager et discuter tout ou partie de ce capital de connaissances avec des citoyens d’autres catégories sociales et d’autres classes d’âge.

D’autre part, les effets et impacts du programme sont à ce jour partiellement appréhendés, tout particulièrement sur l’environnement et la réduction des inégalités. Il y a un enjeu à approfondir ce travail pour notamment mieux appréhender les conditions d’une extension des initiatives et dispositifs les plus probants.

PRINCIPALES MISSIONS

Intégré.e au programme PGCL3 du pole littoral, le/la référent.e ECSI et Plaidoyer aura pour fonction d’accompagner les 3 cellules du Grdr (Ziguinchor, Canchungo, Boké), parties prenantes dans la programmation, sous la supervision de la coordinatrice de programme et du responsable de l’unité SERA, sur deux axes principaux :

1) ECSI : Animation et montage d’un axe « éducation populaire » au sein des territoires pour le transfères des connaissance aux citoyens des territoires, notamment les plus jeunes (école et OSC)

Capitalisation et élaboration d’outils et supports informatifs, scientifiques, pédagogiques à partir des données et références acquises sur les territoires sous différents formats adaptés au territoires et aux cibles, formation et accompagnement des partenaires (OSC, écoles, ambassadeurs du littoral) aux techniques d’animation et aux outils élaborés sur les enjeux du littoral ouest africain ; Co- organisation de temps d’échanges (club mangrove, club littoral , thé palabre, parcours thématiques, colloque scientifique).
Création de synergies avec les partenaires et réseaux ayant développer des mallettes pédagogiques et modules pédagogiques (collectif 5 Deltas, Wetland international...)

2) Suivi & Evaluation et Plaidoyer : mise en place, amélioration du dispositif de S/E « orienté changement » et capitalisation, partage des impacts du programme.

Contribution avec l’appui des équipes terrains, d’expertise tierce (F3E et prestation évaluation finale) et de l’unité SERA à l’analyse des impacts retrospective du programme visant à alimenter une stratégie prospective) et au partage/transfère des connaissances acquise au sein des territoires et des collectifs de la société civile locale et internationale

NIVEAU DE RESPONSABILITES

En tant que référent ECSI et plaidoyer du programme, Il/Elle sera placé sous la responsabilité opérationnelle de la coordinatrice du programme et travaillera en étroite collaboration avec les équipes des cellules, les équipes transversales thématique et Double Espace, le SERA (service suivi évaluation, redevabilité et apprentissage).

PROFIL RECHERCHE

Formation - Expériences

Le poste conviendrait à un(e) professionnelle(e) de formation supérieure dans des domaines tels que le développement local, disposant d’une expérience de capitalisation, éducation populaire et animation de réseau et partenaires. Ce poste nécessite une grande polyvalence et de grande capacités d’adaptation.

Connaissances et aptitudes

  • Qualités analytiques et rédactionnelles avérées en Français ; o Créativité ;
  • Autonomie et sens de l’initiative ;
  • Capacités d’écoute et diplomatie ;
  • Intérêt aux interfaces numériques et réseaux sociaux
  • Dynamique et impliqué(e)
  • Positivité, enthousiasme, curiosité, empathie,
  • Intérêt pour le projet associatif du Grdr.

CONDITIONS ET SALAIRE

Salarié en volontariat de solidarité internationale (VSI) ou contrat de droit ouest africain.
Date de prise de poste souhaitée : entre avril et juin 2022
Salaire : selon la grille Grdr
Basé à Bissau ou à Ziguinchor (à discuter) avec déplacements fréquents dans les régions d’interventions

PROCESSUS DE RECRUTEMENT

Composition du dossier de candidature :

  • une lettre de motivation ;
  • un curriculum vitae détaillé faisant ressortir les expériences du candidat ;
  • 3 références à contacter (adresses mails, contacts téléphoniques...).

Les candidats enverront leur dossier par courrier électronique avec pour objet « Recrutement référent ECSI et Plaidoyer PGCL3 » avant le 15 mars 2022 à : julia.rerolle@grdr.org

Les candidats ayant les qualifications et expériences les plus pertinentes pour l’exécution de la mission seront retenus à l’issue de la comparaison des CV , d’un test écrit et d’un entretien oral.

L’entretien oral concernera les candidats dont les CV et les tests écrits auront été jugés recevables et pré-sélectionnés.


Agenda du Grdr
10
septembre
Transition urbaine dans le bassin du fleuve Sénégal (Kaédi, Bakel) : quel rôle pour la diaspora ?
28
juillet
Les jeudis des rivières du sud
> voir tout l'agenda
Actualités
Traverses n°50 - Quelles synergies d’intervention dans le Bassin du fleuve Sénégal ?
Cette publication constitue la première étape d’une démarche collective de plus long terme. Les Organisations de Solidarité Internationales (OSI) à l’initiative du processus, membres de l’Initiative Fleuve Sénégal, Ados, AVSF, GERES, Grdr, Gret et Le Partenariat, ont réalisé, (...)...
Appel à manifestation d’intérêt du Grdr et du F3E : « Effets et impact de l’action du Grdr en Guinée-Bissau sur les inégalités de genre »
Date de publication : 15/06/2022 Date limite de dépôt : 05/07/2022 Catégorie : AMI Localisation : Guinée-Bissau Commanditaire : Grdr - Groupe de recherche et de réalisation pour le développement rural CONTEXTE : Il s’agit d’une étude genre, destinée à questionner l’approche et (...)...
Un webmap pour visualiser les projets communaux réalisés dans le cadre du programme DECLIC en Mauritanie
Lancé en mars 2019 sur financement AFD (volet action rapide), le projet DECLIC mis en œuvre par le Grdr et ses partenaires Ecodev et Tenmiya, Iram, a eu pour objet de réaliser des infrastructures communales de base (issues de la programmation antérieure du programme VAINCRE) et (...)...

> voir toutes les actualités