Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Projet de valorisation des produits du petit élevage de gestion des parcours agropastoraux dans le Gorgol (PROVAPEG)

La région du Gorgol est une zone agro‐pastorale du sud de la Mauritanie, où le petit élevage est pratiqué par la grande majorité de la population rurale, de toutes les communautés (peulhs, maures et soninkés) et toutes couches socioéconomiques confondues. Le cheptel des petits ruminants, qui dépasse très largement celui des gros ruminants, est géré par les ménages ruraux suivant différents systèmes allant de la conduite extensive reposant sur la grande transhumance à l’élevage sédentaire de maison. Ce petit élevage est, pour les ménages, un capital de sécurité face aux aléas climatiques du Sahel et du marché alimentaire, ainsi qu’un moyen de solidarité sociale. Il constitue la première source de financement des biens productifs et des urgences sanitaires et sociales des familles.

L’élevage au Gorgol est confronté à deux grandes problématiques : la faiblesse de l’encadrement technique et une pression pastorale importante, étant située dans le bassin du fleuve Sénégal, sur un axe de grande transhumance entre les régions du nord de la Mauritanie et le Mali ou le Sénégal. Cela affecte plus particulièrement le petit élevage sédentaire pratiqué le plus souvent par les familles soninkés, mais il inclut aussi les laitières et les bêtes inaptes à la mobilité (les jeunes et les âgées, les malades et les blessés) des agropasteurs peulhs et maures.

Le projet de valorisation des produits du petit élevage et gestion des parcours agropastoraux dans le Gorgol (PROVAPEG) a été monté en 2011 par le Grdr et ses partenaires locaux (VDS et AMPG) pour renforcer les opportunités que cette activité offre à la société locale, avec l’ambition de contribuer à lever les contraintes auxquelles elle est exposée.

Le film réalisé à la fin du PROVAPEG

Objectifs

- Contribuer à l’amélioration de la productivité du petit élevage
- Valoriser les produits du bétail (viande et lait)
- Agir en faveur de la salubrité des denrées alimentaires d’origine animales
- Contribuer à une gestion concertée des parcours agropastoraux avec les services déconcentrés, les usagers et les élus locaux.
- Renforcer durablement les partenariats entre acteurs non étatiques, les autorités locales et les acteurs de développement.

Activités

Les 42 mois du projet (2 janvier 2012 au 30 juin 2015) ont permis :

- De réaliser 9 études sur la productivité du petit élevage, les modes de valorisation des produits, les zoonoses et risques sanitaires et une étude sur le pastoralisme et la gestion durable des ressources pastorales dans la wilaya du Gorgol
- D’apporter des appuis conseils en embouche ovine à 7 coopératives dans les 4 communes cibles.
- De former 8 coopératives sur la fabrication des blocs multi nutritionnels. Trois de ces coopératives ont été formées sur le traitement de la paille à l’urée
- De construire 4 silos couloirs artisanaux dans deux communes (Djéol et Néré Walo).
- De former 452 femmes sur la santé et la protection des volailles
- De former 80 femmes vaccinatrices de poules
- De mener 2 campagnes de déparasitage et de vaccination de poules (1.900 volailles auprès de 350 ménages pour la 1ère campagne et 5.300 volailles au profit de 456 ménages pour la 2ème campagne)
- De mener 2 campagnes de déparasitage dont 14.906 caprins au profit de 555 ménages en 1ère année du projet. La 2ème campagne a consisté en un apport vitaminique au profit de 11.495 petits ruminants (ovins et caprins) dont 3.500 sujets ont été déparasités, en dernière année de mise en oeuvre au profit de 173 ménages
- De distribuer 12 stands de boucherie (avec moustiquaires et outils) dans les 5 communes afin de contribuer à l’amélioration de l’hygiène de la viande rouge vendue aux populations
- De réaliser puis corriger 4 mini parcs de vaccination des petits ruminants dans les 4 communes
- De réaliser 2 sessions de formation sur les bonnes pratiques d’hygiènes et les bonnes pratiques de formation au profit de 16 femmes transformatrices de lait en beurre et 17 bouchers
- De former 6 bouchers sur les techniques de transformation de la viande rouge en Tischtar amélioré (Kilichi au Niger)
- D’équiper 16 femmes transformatrices de lait en beurre en petits équipements et 2 bouchers fabricant le Tischtar amélioré
- De réaliser puis réhabiliter 4 aires d’abattage améliorées dans 4 communes dont 2 sont fonctionnelles
- De mettre en place et de former 4 comités de gestion pour les 4 aires d’abattage réalisées
- De mener 4 campagnes d’IEC sur les Bonnes Pratiques d’Hygiène autour des denrées alimentaires d’origine animale et sur les zoonoses, sur 4 communes
- De mener 1 campagne d’Information -Education-Communication (IEC) sur la gestion durable des terroirs entre 4 communes
- De contribuer à la formation de 75 agropasteurs de la Wilaya sur le système d’alerte précoce
et de gestion durable des ressources pastorales (en collaboration avec la FAO)
- De reboiser 5 aires avec plus de 2.420 plants forestiers dont 2 aires sont opérationnelles
- De contribuer à la création de 7 Association de Gestion Locale Collective des ressources naturelles (AGLC) avec demande de transfert en cours d’élaboration dans 3 communes, en collaboration avec la Giz/ProGRN
- D’organiser r un voyage d’échange au Mali (dans la région de Kayes) avec 2 bouchers formés sur le Tischtar amélioré
- Des plans techniques pour des marchés à bétail autogéré

Bénéficiaires

- Coopératives féminines
- Ménages ruraux
- Acteurs de la filière Bétail et viandes
- Communes
- Services techniques Régionaux (Direction régionale du développement rural, Direction régionale de l’environnement et du développement durable, Direction régionale de l’Action sanitaire et Sociale)
- Organisations agropastorales.

Partenaires

- Vision du Sud
- Association des Maires et Parlementaires du Gorgol
- Services déconcentrés de l’Etat
- Organisation Mondiale pour la Santé et FAO
- populations locales et ONG locales du Gorgol.


Documents à télécharger

Guide d’entretien d’une aire d’abattage
Guide de fabrication de viande séchée (Tischtar)
Fiches de préventions contre les zoonoses (français)
Fiches de prévention contre les zoonoses ( en arabe)
Rapport final du PROVAPEG
Agenda du Grdr
3
avril
"Ateliers coaching recherche d’emploi"
31
mars
Forum "Générations Diaspora"
27
mars
Séminaire professionnel : "Entrepreneurs d’ici et d’ailleurs"
> voir tout l'agenda
Actualités
Reportage « Salamata, au-delà des frontières du handicap »
La TéléLibre, média numérique citoyen, indépendant et participatif, a mis en ligne un reportage autour de l’ERP, réalisé par Camille Saisseau. Vous pouvez y découvrir le projet que Salamata veut réaliser grâce à l’ERP : aider à l’insertion professionnelle (...)...
Améliorer les conditions de vie des familles vulnérables de Canchungo (Guinée-Bissau)
Depuis 2013, grâce au soutien financier de la Fondation Abbé Pierre et de l’AFD, le Grdr œuvre pour permettre aux familles les plus défavorisées de la ville de Canchungo, en Guinée-Bissau, d’améliorer leurs conditions de vie. Cet engagement a permis, à ce (...)...
Présidentielles 2017 – Pour un pacte de solidarité et de développement durable
A moins de 60 jours du premier tour de l’élection présidentielle française, Coordination Sud, réseau auquel adhère le Grdr, se positionne pour une augmentation des financements publics des ONG et se mobilise pour inciter les décideurs politiques à : 1. Faire du (...)...

> voir toutes les actualités