Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Le rapport d’activité 2022 est disponible !

Lerapport d’activité 2022 du Grdr est disponible. Vous pouvez y accéder en cliquant ici !

D’une manière générale, notre activité en 2022 se synthétise par pôles géographiques de la manière suivante :

I. Pôle littoral (Cellules de Boké (Guinée) – Canchungo (Guinée-Bissau) – Ziguinchor (Sénégal) et coordination de Dakar (Sénégal)

  Réalisation et publication de l’étude « Système alimentaire de Ziguinchor »
  60 maisons de familles précaires réhabilitées à Canchungo et Boké ce qui permet à plus 1200 personnes en situation de précarité de vivre désormais dans un logement décent.
  plus de 600 emplois créés et renforcés à travers la mise en place de 7 domaines maraichers dans la région de Canchungo. 90% de ces emplois sont destinés à des femmes. 25 groupements féminins (regroupant 380 femmes) ont bénéficiés d’un accompagnement sur la filière « huile de palme » respectueuse de l’environnement
  140 restauratrices de rue accompagnées à Boké dans la structuration de leur activité et 76 à Ziguinchor.
  Accompagnement des autorités locales bissau-guinéennes pour la mise en place de la stratégie nationale sur les écosystèmes de mangrove avec la mise en place de la plateforme nationale (PLANTA) de concertation, d’échanges. Réalisation d’un plan d’aménagement et de gestion du Parc National des Mangrove de Cacheu (PNTC) mis à jour.
  1 étude sur le renforcement de capacités de gestion et l’autonomisation des associations locales en matière de gestion des ressources naturelle (palmeraie, saliculture, mangrove) a été produite. Près de 1000 personnes membres de ces organisations ont bénéficié d’action de sensibilisation à la gestion des ressources naturelles.
  Le plan de développement communal de la commune de Diembering a été élaboré et validé. L’intercommunalité du Diassing a été accompagnée sur les questions liées au développement économique locale et l’accès aux services sociaux de base
  350 000 repas servis à 7545 élèves des cantines de 28 établissements scolaires approvisionnées en circuits courts, à Rufisque, Ziguinchor, Bignona, Oussouye et Bakel. 558 cuisinières ont été formées

II. Pôle Sahel (Cellules de Bakel (Sénégal) – Kayes (Mali) – Sélibaby et Kaédi (Mauritanie) – coordination de Nouakchott (Mauritanie)

  Réalisation et publication de l’étude « Système alimentaire de Kayes »
  3 diagnostics urbains prospectifs et participatifs réalisés à Bakel, Kaédi et Kayes
  1 diagnostic de vulnérabilité de l’habitat de Kaédi suite aux inondations d’août 2022.
  L’accompagnement du réseau des maires du bassin du fleuve Sénégal notamment dans ses démarches d’élaboration du schéma d’aménagement territorial intégré du bassin du fleuve Sénégal
  8 banques de céréales (Mali et Mauritanie) approvisionnées à l’aide de 34 tonnes pour prévenir les risques de crise alimentaire en période de soudure.
  157 personnes ont bénéficié de formations diverses sur la gestion de leur entreprise ou sur les techniques de maraichage (y compris en hivernage ou en zone péri-urbaine) et d’élevage.
  1 cartographie des conflits dans les régions de Kayes et de Koulikoro réalisée avec les mécanismes de régulation et 1 cartographie des associations des organisations de la société civile intervenant sur les questions migratoires
  L’animation de 3 noyaux fédérateurs (constitués de 47 organismes – associations, services communaux, services centraux) de Nouakchott, Kaédi et du « double-espace Mauritanie – Europe » afin de renforcer le plaidoyer en faveur de la citoyenneté et de l’inclusion des jeunes. 31 associations de jeunes financées pour pérenniser leurs activités après la mise en place de procédures d’appels à projets strictes.
  1 diagnostic sur les secteurs porteurs de l’entreprenariat féminin à Nouakchott, Kaédi et Boghé qui a mobilisé près de 400 acteurs
  440 producteurs agricoles (à Nouakchott, Sélibaby, Diaguili..) ayant bénéficié de formations techniques ou en gestion, de soutiens, d’apports en matériel et en semences afin de renforcer leurs capacités en termes de production agroécologique

III. Pôle Maghreb- Méditerranée (Territoires de Beni-Khedache, Sbeïtla et Aïn Draham (Tunisie) – Tiaret et Tissemsilt (Algérie)

  304 bénéficiaires des actions des micro-projets mis en œuvre dans 8 localités de la wilaya de Tiaret
  99 jeunes bénéficiaires de formations à la communication et la mise en réseau associatifs, la gouvernance et projet associatif, la gestion du cycle de projet, le suivi évaluation des projets et à la gestion administrative et financière des associations.
  Un forum « Regards croisés entre migration et développement local » qui a réuni 165 participants dont les Maires des 3 communes, des partenaires, l’ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie, etc.
  le Maire de la commune de Sbeïtla, s’est rendue en France à la rencontre des ressortissants de la commune

III. Pôle France-Europe (Antennes Ile-de-France et Haut-de-France, équipe double-espace, équipe éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale)

  177 séniors immigrés ont participé à parcours combinant accompagnements individuels et accompagnements collectifs sur leurs droits socio-sanitaires. 80 séniors immigrés ont participé à des activités leur permettant d’être plus autonome face à la dématérialisation des services publics et des procédures administratives d’accès aux droits.
  165 migrantsont participé à des accompagnements individuels et collectifs afin de relancer leur parcours d’insertion socio-professionnelle. 42 « primo-arrivants » ont bénéficié d’un accompagnement pour leur permettre de mieux maitriser « l’environnement numérique en France » dans leur recherche d’emploi. 45 personnes ont bénéficié d’une des 3 sessions intensives de 16 semaines.
  159 femmes membres d’associations ou de collectifs de quartiers dits « prioritaires » ont participé à des clubs, ateliers, formations à la gestion associative et au montage de projet. 14 femmes des Hauts-de-France ont bénéficié d’un accompagnement individuel et 34 d’ateliers sociolinguistiques ont été organisés.
  159 professionnels de l’accueil ont participé à 7 ateliers d’échanges de pratiques, focus group, formations à la « communication interculturelle et projets migratoires ». Dans les Hauts-de-France 95 travailleurs sociaux, bénévoles de l’action sociale et de l’enseignement de la langue ont participé à 7 autres sessions de sensibilisation sur le parcours des femmes en migration.
  11 Clubs « Entrepreneurs » ont été organisés dans les Hauts-de-France sur des sujets tels que le commerce international et équitable, les freins à l’emploi, la valorisation des compétences, les codes du monde du travail, etc.
  19 « Form’Actions » ont permis de sensibiliser 77 éducateurs, 56 agents territoriaux et élus locaux, 39 bénévoles associatifs et 3 leaders associatifs issus de la diaspora, sur les liens entre migrations et « Objectifs de Développement Durable ». 12 modules de formation « Migration et Développement » ont été créés en partenariat avec la Ligue de l’Enseignement. 4 cycles d’ateliers « sur le chemin des ODD et des migrations » ont également organisés auprès de 100 collégiens de la Seine-Saint-Denis dans le cadre du parcours éducatif départemental « ODD, Migrations et Territoires ».


Documents à télécharger

Rapport d’activité 2022
Agenda du Grdr
22
juin
Assemblée générale annuelle du Grdr
> voir tout l'agenda
Actualités
Appel d’offre : Appui à la mise en place d’un dispositif de suivi-évaluation orienté changement
I. Contexte du programme 1. Le contexte mauritanien Une population majoritairement jeune La Mauritanie, loin d’avoir achevé sa transition démographique, a vu sa population doublée en 2013. Celle-ci est très jeune, puisque 60% de la population a (...)...
PLANTA, une plateforme pour centraliser les données sur la mangrove en Guinée-Bissau
Dans le cadre du programme PGFM (UICN_ PAPBio C1-Mangroves), le Grdr/collectif 5 deltas à soutenu une initiative mise en œuvre par Bosque y Communidade porté par la Plateforme Nationale des Paysages de Mangroves de Guinée Bissau (PLANTA) à travers l’élaboration d’une (...)...
Retour sur le festival Mangal en vidéo
Du 23 au 25 novembre 2023, le Festival Mangal, organisé dans le cadre du projet PAP-Bio de l’Union européenne "Gestion des forêts de mangroves du Sénégal au Bénin", a connu un vif succès. Cet événement a permis de sensibiliser le public à la préservation de la biodiversité (...)...

> voir toutes les actualités