Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Le réseau Eunomad au FSM

Les représentants du réseau européen sur les migrations et le développement (Eunomad) ont fait part de leurs préoccupations quant aux politiques migratoires européennes. Cet atelier était co-organisé par le GRDR et la Fundacion CEAR.



Le présent article restitue l’entretien de Cristiana Follana ( Délégue Fundacion CEAR-Habitafrica au Sénégal) avec « l’Andalousie au FSM Dakar 2011’ (http://andaluciafsmdakar2011.blogspot.com/).

20% des migrants se dirigent vers l’Europe, tandis que les 80 % restants ne sont pas pris en compte par les politiques. Dans ce contexte, ce ne sont pas uniquement les politiques migratoires qui impactent sur l’immigration, mais toutes celles qui relient l’aide aux accords économiques, accords de réadmission etc.

C’est le constat établi par les interviews menés au FSM auprès des représentants du réseau européen Eunomad qui travaille à infléchir les politiques qui conditionnent les réalités migratoires (version audio en espagnol disponible à la fin de l’article).

Parmi les multiples aspects relevés, les situations des migrants en transit ont été abordées au Sénégal, au Mali, en Mauritanie ou au Maroc. « Transit » reste un terme à interroger, car il fait allusion à une situation ponctuelle tandis que le séjour dans ces pays est de fait de longue durée, voire une installation.

A la difficulté des parcours de ces migrants, s’ajoute l’indifférence ou le rejet qu’ils endurent de la part des gouvernements des pays dit ’de transi’, repoussés dans les « no man’s land ».

L’Union européenne connaît et renforce cette réalité en incitant ces pays à faire partie de ses frontières extérieures. Le cas d’école des accords de réadmission est évoqué dans l’entretien, ils permettent à l’Europe de se libérer de sa responsabilité en la déléguant à ces pays, et en se voilant la face devant la réalité vécue par des milliers de personnes. Afin de contracter ces accords, des méthodes coercitives sont employées, telle l’association des accords aux fonds d’aide au développement de ces pays.
La déclaration de Nouakchott (novembre 2010) est une initiative des réseaux Sud-Sud et Sud-Nord où l’on retrouve leurs revendications et propositions. Parmi les conclusions phares de cette déclaration, on retrouve la dénonciation des politiques mises en place par l’Europe, la promotion du rôle des migrants dans les projets de développement, le travail en réseau, la représentation de la voix des migrants dans les espaces de concertation.

Une des conclusions décisives pour la suite du travail est le focus sur l’accaparement des terres et des ressources hydrauliques en cours, qui va entraîner des déplacements forcés pour des milliers de personnes.

Pour en savoir plus : site du réseau Eunomad

L’interview (Cristiana Follana)est disponible en suivant le lien : interview en espagnol


Agenda du Grdr
15
mai
Forum des Ecosystemes du littoral - vers des territoires du littoral ouest africain dynamiques et resilients aux chocs sociopolitico climatiques
14
mai
Forum Normandie - L’accès des séniors immigrés aux dispositifs de droit commun en Seine-Maritime : Enjeux et Perspectives
25
avril
11ème édition du forum "Prcmarine"
> voir tout l'agenda
Actualités
Appel à candidature pour consultance "Définition du cadre stratégique du Grdr"
Dans le cadre de la « définition collective de son futur cadre stratégique 2025-2029 », l’association Grdr Migration-Citoyenneté-Développement a obtenu un soutien du Fonds de renforcement institutionnel et organisationnel (FRIO, Coordination SUD-AFD) pour les OSC, et lance (...)...
Portrait de territoire - Bakel, ville frontière
Située stratégiquement le long du fleuve Sénégal, Bakel a été un acteur clé du commerce colonial, traitant la gomme, le mil et l’or. Aujourd’hui, avec ses vastes plaines inondables, elle se profile comme le grenier de la région de Tambacounda malgré les défis liés à la (...)...
La mallette pédagogique Rio Terra
Pendant les 10 années d’activités du programme pour la "Gouvernance Concertée des écosystèmes du Littoral" (PGCL - Guinée, Guinée-Bissau et sud Sénégal), le Grdr a produit un important capital de connaissances sous plusieurs formats de qualité (atlas,monographies (...)...

> voir toutes les actualités