Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Les agricultures familiales et la sécurité alimentaire en Mauritanie

En Mauritanie, les aléas climatiques sont trop souvent présentés comme les principales causes de la faim. Les bulletins d’alerte récemment publiés par les agences des Nations Unies ou les coopérations ne démentent pas cette vision. Pourtant, les régions les plus pluvieuses du pays sont aussi les plus touchées par les crises alimentaires. Et de fortes disparités s’observent dans une même zone climatique. Les causes de la faim sont donc multiples et les réponses à y apporter doivent être diverses.



L’omniprésence de « l’information sur l’insécurité alimentaire » en Mauritanie fait souvent oublier que ce pays contribue à l’alimentation des villes de la sous-région et d’au-delà en exportant d’importantes quantités de viande rouge et de poisson. Par ailleurs, les producteurs mauritaniens ont su, quand les conditions y étaient favorables, répondre à l’évolution de la demande urbaine du pays.

Alors que la Mauritanie importe 70% de sa consommation céréalière et que le prix du blé et du riz importés retrouve, après quarante années de baisse continue, sa valeur des années 1980, la pérennité de la politique de sécurité alimentaire mauritanienne se trouve questionnée.

Dans un tel contexte, l’agriculture familiale constitue sans nul doute une alliée de choix susceptible de répondre aux besoins des familles rurales et urbaines.

Plusieurs ONG ont en effet déjà mené des expériences en recherche-action en Mauritanie à une échelle très localisée. Ces dernières tendent à prouver que :
• Les potentialités de l’agriculture familiale mauritanienne sont importantes, mais sous-valorisées du fait d’un environnement peu incitatif pour les producteurs ;
• La contribution de l’agriculture familiale à la sécurité alimentaire du pays peut (et doit) augmenter de façon significative moyennant quelques mesures clés et l’adoption de certains principes d’intervention.

Ces acteurs souhaitent partager les résultats de leurs expériences dans le cadre d’un forum national intitulé :

Contribution des agricultures familiales à la sécurité alimentaire en Mauritanie.

Du 27 au 29 février 2012 à Nouakchott

Durant trois jours, ce forum sera un lieu de partage d’expériences et de pratiques mais aussi de réflexion sur les déterminants de la sécurité alimentaire et les principes d’intervention à privilégier. Une attention particulière sera portée aux actions valorisant les complémentarités sous régionales.

Retrouvez le compte-rendu détaillé du forum sur : http://www.ancien.inter-reseaux.org/ressources-thematiques/ressources-par-pays/article/forum-national-contribution-des


Documents à télécharger

Note de prsentation du forum
Le carnet du participant
Dclaration commune de la socit civile
Agenda du Grdr
22
juin
Assemblée générale annuelle du Grdr
29
mai
Foire Transfrontalière Guidimakha-Bakel pour la valorisation des produits agroécologiques
> voir tout l'agenda
Actualités
PLANTA, une plateforme pour centraliser les données sur la mangrove en Guinée-Bissau
Dans le cadre du programme PGFM (UICN_ PAPBio C1-Mangroves), le Grdr/collectif 5 deltas à soutenu une initiative mise en œuvre par Bosque y Communidade porté par la Plateforme Nationale des Paysages de Mangroves de Guinée Bissau (PLANTA) à travers l’élaboration d’une (...)...
Retour sur le festival Mangal en vidéo
Du 23 au 25 novembre 2023, le Festival Mangal, organisé dans le cadre du projet PAP-Bio de l’Union européenne "Gestion des forêts de mangroves du Sénégal au Bénin", a connu un vif succès. Cet événement a permis de sensibiliser le public à la préservation de la biodiversité (...)...
Appel à candidature pour consultance "Définition du cadre stratégique du Grdr"
Dans le cadre de la « définition collective de son futur cadre stratégique 2025-2029 », l’association Grdr Migration-Citoyenneté-Développement a obtenu un soutien du Fonds de renforcement institutionnel et organisationnel (FRIO, Coordination SUD-AFD) pour les OSC, et lance (...)...

> voir toutes les actualités