Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Inclusion des femmes et des jeunes dans la planification et la gouvernance locale par les TIC

Objet :

Promouvoir la participation politique et la citoyenneté active des femmes et des jeunes à travers le numérique pour favoriser l’intégration et la prise en charge des problématiques de genre et de jeunesse dans les planifications locales dans la région de Kayes au Mali

Contexte

Le projet mise sur la participation politique et la citoyenneté active des femmes et des jeunes élu(e)s et des membres d’OSC de femmes et de jeunes à travers le numérique. Les dimensions d’information, de mobilisation, de renforcement de capacités, de concertation et de plaidoyer du numérique seront exploitées pour consacrer une citoyenneté pleine et entière des femmes et des jeunes, améliorer leur participation politique et contribuer à l’émergence d’un projet de société inclusif, fondé sur l’égalité des droits hommes/femmes, aînés/cadets.

Objectifs :

Objectif global : Accroître l’inclusion, l’autonomisation et le respect des droits de la femme et des jeunes au travers de solutions numériques
Objectif spécifique 1 : Promouvoir la participation politique et la citoyenneté active des femmes et des jeunes à travers le numérique pour favoriser l’intégration et la prise en charge des problématiques de genre et de jeunesse dans les planifications locales dans la région de Kayes au Mali

Résultats attendus :

Résultat 1 : L’utilisation optimisée des données des territoires et la compréhension des politiques publiques favorisent une l’appropriation des problématiques et du contexte sur le genre et la jeunesse par les acteurs des collectivités de la région de Kayes

Résultat 2 : La disponibilité et l’accessibilité de solutions numériques, et le renforcement de capacités des femmes et des jeunes augmentent le niveau et la qualité de leur participation à la gouvernance locale

Résultat 3 : Les questions relatives au genre et à la jeunesse sont prises en compte dans la planification locale et dans les politiques publiques nationales à l’issue d’un processus inclusif intégrant les femmes et les jeunes

Résultat 4 : Un système de suivi-évaluation et un dispositif numérique de capitalisation et de communication facilitent la diffusion des résultats et des outils du projet à l’échelle du Sahel

Activités

• Etablir la situation de référence des territoires en matière d’inclusion des femmes et des jeunes aux processus de gouvernance d’une part et à améliorer l’appropriation des problématiques et du contexte sur le genre et la jeunesse par les acteurs des collectivités de la région de Kayes d’autre part
• Outiller et renforcer les capacités des jeunes et des femmes élu€s et membres de la société civile : mise en place de 3 espaces connectés dans la région de Kayes, formation en alphabétisation fonctionnelle et alphabétisation numérique, production et diffusion de MOOC sur la gouvernance d’une collectivité, le leadership et le plaidoyer, coaching en ligne par les femmes élues/jeunes élus français(es) d’origine malienne et élu(e)s des coopérations décentralisées, partage d’expériences et d’outils avec les associations de femmes et de jeunes de la diaspora malienne, prise en main des outils numériques de participation, extension de l’application MonElu aux communes de la région de Kayes, adaptation de l’application Xensa au niveau local
• Renforcer les capacités des collectivités sur les questions genre et jeunesse et élaborer des plans d’actions prioritaires intercommunaux sur le Genre et la Jeunesse
• Capitaliser les résultats du projet et les outils développés, renforcer les capacités des professionnels des médias sur les thématiques du projet (visites de terrain, formations), alimenter la communauté numérique, construire un message et une stratégie de plaidoyer, appuyer la mise en œuvre d’actions de plaidoyer

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs :

Résultat 1 :

  • 4 intercollectivités/intercommunalités, 44 communes et 1 Conseil de cercle disposent de bases de
  • données et d’outils cartographiques améliorant leur compréhension du contexte genre et jeunesse de leur territoire
  • Environ 28 900 personnes auront accès aux résultats vulgarisés des diagnostic (contenus web, cartographie)

Résultat 2 :

  • 3 animateurs sont formés et indemnisés de façon dégressive sur 18 mois de projet
  • 4 collectivités locales sont dotées d’un espace connecté équipé et animé par une personne dédiée et formée
  • 140 femmes et jeunes bénéficiaires des formations-actions « Introduction aux outils et activités digitales de mobilisation »
  • 80 femmes et jeunes élus bénéficient d’un cycle d’alphabétisation fonctionnelle
  • 70 femmes et jeunes élu(e)s et leaders de la société civile bénéficient d’un cycle de formation alphabétisation numérique et formation aux outils numérique du contrôle citoyen (10 jours de formation intensive + 2 mois d’accompagnement) de l’action publique
  • 45 membres d’OSC de femmes et de jeunes suivent une formation à la gestion de projets citoyens
  • digitaux et sont accompagnés dans l’élaboration et la conceptualisation de leur projet. 6 d’entre eux
  • rejoignent le réseau Democracy Tech Squad.
  • 6 élu(e)s participent à un voyage d’échanges en France
  • Environ 28 900 personnes ont accès aux outils numériques de formation créés par le projet et sont
  • touchés par les campagnes de mobilisation digitales

Résultat 3 :

  • 300 personnes participent aux débats communautaires/sensibilisation et présentation de Xensa
  • 80 personnes prennent part aux ateliers de concertation et d’élaboration des plans d’actions
  • intercommunaux
  • L’ensemble de la population des 4 collectivités bénéficient de l’outil de participation citoyenne Xensa et de MonElu.
  • 50 participants au forum multi-acteurs
  • Environ 2000 personnes utilisent Xensa et MonElu
  • Résultat 4 :
  • 50 professionnels de médias seront sensibilisés aux thématiques du projet
  • Environ 28 900 personnes ont accès aux outils de capitalisation et de communication du projet

Bénéficiaires indirects :
Les habitants des 4 collectivités locales soient 1 193 417 habitants dont 601 551 femmes, les élus et les membres d’OSC n’ayant pas participé directement aux formations, les services techniques, l’Agence Régionale de Développement, les ministères…


Agenda du Grdr
29
juin
Forum « Les Migrations font bouger le Monde ! »
15
juin
50 ANS DU GRDR : ON EST ENSEMBLE !
4
mai
Journée d’échange autour de "La place de la diaspora dans la recherche de la paix au Mali"
> voir tout l'agenda
Actualités
Coup de pouce OSIM : Focus sur les projets sélectionnés !
Le coup de pouce aux Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations est un appel à projets qui a été organisé dans le cadre du projet « ODD et Migrations ». Lancé en fin d’année 2018, cet appel à projets apporte un co-financement de 2 500 euros pour (...)...

> voir toutes les actualités