Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Programme de Développement Communautaire de Bakel (PDC-Bakel)

Contexte

Le Programme de Développement Communautaire de Bakel (PDC) est le résultat d’une convention tripartite signée entre la commune de Bakel, le Grdr et l’ONG ActionAid International . Ce projet qui couvre la période 2011-2018 et s’inscrit dans une perspective d’accélération des initiatives de développement et de promotion de l’éducation à la citoyenneté basée sur une approche par les droits humains en essayant de toucher le maximum de couches vulnérables de notre société. Il consiste à lutter contre la pauvreté, l’exclusion, le changement climatique et à sensibiliser la population surtout les femmes et les jeunes filles sur leurs droits face aux violences quotidiennes qu’elles subissent :les mariages forcés, l’abandon, l’inceste, le décrochage scolaire et parfois même des viols.

Les enjeux de ce programme sont multiples parce qu’il prend en compte toutes les aspirations citoyennes des habitants de la commune (femmes, jeunes, personnes vivant avec un handicap). Il fait de la question du genre et de la place de la femme dans le développement communautaire une priorité notamment par des formations au leadership. La jeunesse constitue un autre axe majeur dans la mesure où des formations sur la gouvernance participative, la recherche d’emploi et les activités génératrices de revenus (AGR), sont organisées. Le programme est mis en œuvre grâce à une approche collaborative et participative impliquant tous les leaders de la commune.

Objectifs du Programme :

-  Renforcer l’influence politique des personnes en proie à la pauvreté pour demander des comptes à l’Etat et aux entreprises :
• Atelier de diagnostic des associations de personnes vivant avec un handicap (PVH)

-  Améliorer la qualité de l’éducation des enfants et soutenir la jeunesse pour une planète libérée de la pauvreté :
• Sensibilisation sur la scolarisation et le maintien des filles à l’école dans 3 collèges et 1 lycée
• Diagnostic sur les comités de gestion des écoles (CGE) et gouvernement scolaire (GS)
• Célébration de la Semaine Nationale de l’Enfant (SNE) et de la Journée internationale de l’Enfant Africain (JEA)
• Sensibilisation sur la scolarisation des filles (Scofi) et sur l’enrôlement au CI
• Sensibilisation sur les mutilations génitales féminines

-  Donner aux femmes et aux filles les moyens de sortir du cycle de la pauvreté et la violence pour bâtir des formes d’économie alternative :
• Séances de sensibilisation de masse sur les violences faites aux femmes et aux filles dans les quartiers
• Caravane de sensibilisation sur la déclaration des naissances (l’Etat Civil)
• Célébration de la journée internationale de la femme : le 08 mars 2015
• Recyclage des para-juristes.

-  Promouvoir l’agriculture durable et le contrôle des ressources naturelles pour les personnes vivant dans la pauvreté :
• Formation des femmes sur le micro jardinage à table
• Formation et sensibilisation des acteurs sur le changement climatique.

Localisation du Programme

Le programme d’accompagnement du développement de la commune sera mis en œuvre dans les différentes localités des 10 communes du département de Bakel :
-  La commune de Bakel
-  La commune de Toumboura
-  La commune de Kéniéba
-  La commune de Kidira
-  La commune de Sintiou Fissa
-  La commune de Gabou
-  La commune de Ballou
-  La commune Moudéry
-  La commune de Diawara

Bénéficiaires du Programme

Les bénéficiaires indirects de ce programme sont :
-  Les personnes vivant avec un handicap , grâce aux diagnostics de leur association et l’établissement d’un plan d’action
-  Les enfants qui subissent des violences de tout genre : viol, décrochage scolaire, divorce parental
-  Les femmes sur l’accès aux droits et la lutte contre les violences quotidiennes, la formation sur le micro-jardinage
-  les jeunes filles sur le Scofi (Scolarisation des filles) et leur maintien en milieu scolaire
-  Les enfants, renforcement de la formation en milieu scolaire particulièrement à la maternelle par un appui en matériel éducatif : jeux, chaises, table-banc…, organisations de journées éducatives et culturelles, célébration de la journée internationale de l’enfant africain, de la semaine nationale de l’enfant.
-  Les jeunes garçons sur l’emploi, la gouvernance participative, recherche d’emploi et AGR
-  Les chefs de quartier sur les droits fonciers et les procédures de déclaration de naissance

Les bénéficiaires directs sont quant à eux ceux-là même qui vont relayer le message au niveau des populations. Nous pensons ici aux :
-  Association de PVH
-  Les autorités locales
-  Collectifs de para-juristes
-  Les établissements scolaires

Les résultats en 2016

-  36 acteurs locaux ont bénéficié d’une formation sur la réforme foncière à l’œuvre au Sénégal.
-  Environ 2000 personnes ont été touchées par diverses activités de sensibilisation sur la question du changement climatique
-  200 femmes réunies en Groupement d’Intérêt Economique (GIE) ont bénéficié de formations sur les techniques de transformation et de valorisation des produits locaux tels que les céréales (mil, mais, sorgho), la patate douce, le fruit du baobab et l’oseille.
-  Des formations ont été dispensées à l’égard des membres des associations de personnes vivant avec handicap afin de renforcer leurs capacités en matière de plaidoyer
-  22 délégués de quartiers (Titulaires et assistants) ont bénéficié d’actions de renforcement de capacités afin de mener à bien leurs missions de relais administratif de la commune dans les quartiers, de développer des partenariats avec d’autres structures et d’avoir un plan d’action opérationnel leur permettant de renforcer leur capacité d’actions transversales et collectives. Des animations et ateliers ont eu lieu avec les organisations de la société civile, les élus locaux, des représentants de services déconcentrés pour redynamiser et animer les cadres de concertation des quartiers
-  Les daraas (écoles islamiques) de la commune de Bakel ont également bénéficié d’un accompagnement pour lutter contre la mendicité infantile et promouvoir une éducation de qualité pour tous les enfants
-  Le programme a contribué au fonds de roulement d’un groupement d’intérêt économique regroupant 25 jeunes entrepreneurs sortant des écoles de formation professionnelles de Bakel dont le Centre de Formation Professionnel réalisé avec l’appui des migrants. Ce fonds de roulement doit leur permettre de maintenir et pérenniser leurs activités économiques dans les secteurs du bâtiment, du froid et de la climatisation, de l’électricité et dans le domaine de la restauration.

Partenaires institutionnels et financiers du Programme

La mise en œuvre du programme se fera grâce à l’appui institutionnel de la Mairie et du Tribunal départemental de Bakel en plus des soutiens techniques du Grdr.

Le Programme de Développement Communautaire de Bakel est financé par l’ONG ActionAid International Sénégal.


Agenda du Grdr
28
septembre
Forum de lancement du projet "Gestion locale des migrations" à Sbeïtla (Tunisie)
17
septembre
Lancement de l’Ecole Régionale des Projets à Aubervilliers
> voir tout l'agenda
Actualités
Rapport d’Hervé Berville sur la modernisation de la politique partenariale de développement et de solidarité internationale
Le 28 août, le député M. Hervé Berville a remis au Président de la République, son rapport sur la modernisation de la politique partenariale d’aide au développement et de solidarité internationale. Au-delà des constats classiques (manque de coordination de l’APD (...)...
Lancement de l’Ecole Régionale des Projets à Aubervilliers
L’ERP s’adresse en priorité aux entrepreneurs migrants ayant un projet de création d’activité économique mais reste accessible à toute autre candidature. Vous habitez à Aubervilliers et ses environs ? Vous avez un projet de création d’entreprise ? (...)...
L’étude sur les parcours de soins des femmes immigrées dans la métropole lilloise
L’antenne Hauts-de-France du Grdr anime depuis 2015 un projet contribuant à l’insertion sociale des femmes immigrées de la métropole lilloise. Elle intervient auprès des femmes immigrées dans trois quartiers dits « politique de la ville » et plus précisément dans les centres (...)...

> voir toutes les actualités