Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
In My Art : Favoriser l’inclusion sociale de jeunes issus des migrations par l’art

Contexte

Le projet européen Erasmus+ « In My Art » est né en réponse au succès de différentes initiatives associatives reliant art et interculturalité. L’association Arte Migrante en Italie propose des événements réguliers où les participants sont invités à partager une chanson, un poème, une danse, quelque chose qui leur est cher avec une écoute active du reste du groupe. L’idée du projet « In My Art » a été d’exporter cette méthodologie dans les différents territoires des associations partenaires pour une réflexion autour de l’art comme outil d’inclusion sociale.

A Lille, plusieurs associations comme Singa, Deep France et Mitrajectoires animent depuis plusieurs années des ateliers artistiques avec des personnes exilées. Avec le projet « In My Art », le Grdr propose de mutualiser les ressources et les méthodes de ces associations, de valoriser leurs pratiques et de donner un autre espace d’expérimentation et d’analyse dans le cadre de ce projet européen. Le programme donne également la possibilité aux jeunes personnes exilées elles-mêmes de façonner « In My Art Lille » à leur manière en trouvant un terrain d’entente ensemble pour co-construire un projet adapté à leurs envies et leurs besoins.

Objectifs :

- Favoriser la participation des jeunes dans la construction de projets artistiques et inter-culturels
- Encourager les rencontres de personnes venant d’horizons sociaux et culturels différents
- Initier au partage de pratiques artistiques
- Sensibiliser les acteurs qui accompagnent les jeunes pour une adaptation de leurs méthodes aux besoins partagés

Activités :

Le projet se divise en trois étapes :

  • Recherche-action avec des travailleurs sociaux et des jeunes issus des migrations pour questionner l’art comme outil d’inclusion sociale (IO1)

La recherche-action implique la définition du programme d’étude avec les différentes associations partenaires et les jeunes impliqués, le choix de la méthodologie de recherche, l’enquête dans le territoire cible et l’analyse des résultats.

  • Programme d’ateliers d’expérimentation artistique et de pratiques interculturelles (IO2)

Les ateliers, ouverts à tous, sont des lieux d’échange, de rencontre, de découverte de pratiques artistiques et d’expérimentation. Au fil du projet, la construction d’un groupe de coordination avec les jeunes les plus enthousiastes et tous ceux qui souhaitent rejoindre le projet en cours de route, permettra d’organiser des événements Arte Migrante mensuels qui prendront un aspect différent selon les lieux et les publics visés.

-* Construction d’un guide de bonnes pratiques à partir des résultats des ateliers et de la recherche-action (IO3)

Le projet se conclura avec l’élaboration d’un guide recensant les différentes pratiques expérimentées par chacun des acteurs européens. Il permettra la diffusion des résultats des recherches-actions et des diverses activités menées sur tous les territoires du projet.

Bénéficiaires :

Les bénéficiaires sont les jeunes issus des migrations intéressés par les pratiques artistiques et les personnes qui les accompagnent via des associations ou des structures de proximité.

Lieux et durée :

La recherche-action : février 2020 à janvier 2021.
Les ateliers sur la métropole lilloise : février à juillet 2021.
La construction du guide : août à décembre 2021.

Contacts :

Page Facebook : In My Art Lille
Adresse email : alexane.alix@grdr.org / marie.davtian@grdr.org

Partenaires :

Mitrajectoires, Singa Lille, Deep France

Per Esempio Olnus (Itale), Arte Migrante (Italie), Mereyside Expanding Horizons (Royaume-Uni), Caminos (Espagne), United Societies of Balkans (Grèce), AWO Bremerhaven (Allemagne)


Actualités
Etude : « Etat des lieux et mutations de la diaspora guine ?enne de France »
Relativement méconnue, la diaspora guinéenne en France est en pleine évolution. En 2017, l’INSEE recensait 32 786 guinéens en France et 51 315 enfants de guinéens nés en France, soit un potentiel diasporique de plus de 85 000 individus. Volontaires sur le développement de (...)...
Témoignages de femmes d’ici et d’ailleurs
Des femmes immigrées, participantes des ateliers d’échanges en français du Grdr sur la métropole lilloise, racontent dans ce montage audio leur arrivée en France. Elles y expriment les difficultés et les obstacles rencontrés dans ce nouveau pays et reviennent sur ce (...)...
Documentaire "Les cantines scolaires de la région de Dakar"
Le documentaire "Les cantines scolaires de la région de Dakar" produit par le Grdr dans le cadre du programme « Systèmes alimentaires durables et lutte contre la malnutrition à Dakar » et réalisé par Dominique Guelette du studio « DKR Studios » sera diffusé ce soir sur Canal (...)...

> voir toutes les actualités