Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Réponses aux différentes Crises causées par la COVID-19 au Mali (RC3-Mali)

1. Rappel du contexte et de la justification du projet

En collaboration avec le Ministère de la Santé et du Développement Social (MSDS) de la République du Mali, Expertise France met en œuvre le Projet « Réponses aux différentes crises causées par la COVID-19 au Mali » sur financement de la Délégation de l’Union Européenne (DUE) d’un montant de deux millions quatre cent cinquante-sept mille huit cent cinquante et un euro.

Ce projet d’une durée de 2 ans (2021 à 2023) s’attache à soutenir les efforts du Gouvernement Malien dans le domaine de la lutte contre la pandémie COVID-19. Le projet vise plus spécifiquement à réduire la propagation de l’épidémie et à réduire son impact sanitaire et socio-économique. En particulier, il consiste à contribuer à la mise en œuvre du plan de prévention et de riposte COVID-19 à travers un appui aux autorités maliennes.

L’intervention s’articule autour des trois objectifs spécifiques :

• OS1 : Contribuer à la mise en œuvre du plan de prévention et de riposte COVID-19 à travers un appui aux autorités maliennes.
• OS2 : Contribuer à renforcer les prises en charge sanitaires de qualité pour limiter la transmission de l’épidémie COVID-19.
• OS3 : Renforcer la résilience des ménages rendus vulnérables par la COVID-19.

Expertise France travaille en coordination avec d’autres partenaires ; 1) International Médical Corps (IMC) pour renforcer les capacités en PCI (Prévention Contrôle des Infections) des structures de santé du district de Bamako et 2) avec le Grdr pour renforcer la résilience des ménages rendus vulnérables par la COVID-19 dans la région de Kayes.

Les actions portées par le Grdr s’inscrivent dans les axes suivants :

  • Le soutien alimentaire aux ménages vivant dans les situations les plus vulnérables affectés par les mesures de lutte contre la COVID-19.
  • Le soutien aux acteurs économiques vivant dans les situations vulnérables en cette période de pandémie de la COVID-19.

Ces activités sont mises en œuvre dans 13 communes des cercles de Kayes et Kéniéba (cercles les plus touchés par la COVID-19 dans la première région).

2. Objectifs initiaux du projet porté par le Grdr
Contribuer à la résilience économique et alimentaire des familles vulnérables impactées par la COVID-19.

De façons spécifiques :
→ OS1 : Renforcer la résilience du secteur agricole par l’amélioration des facteurs de production et de commercialisation.
→ OS2 : Promouvoir le développement de l’entreprenariat des jeunes et des femmes

3. Principaux résultats obtenus après 15 mois de mise en œuvre à Kayes :

  55 micros entreprises (projet des jeunes financés) ont reçu une somme d’un (01) million de Fcfa par bénéficiaire soit 55 millions au total :
  25 AGR accompagné d’une sommes de 8 750 000 à raison de 350 000 Fcfa par bénéficiaire
  84 ménages ont bénéficié de kits alimentaires (denrées de première nécessité) d’environ 203 000 FCFA par ménage ;
  150 ménages ont bénéficié d’un transfert monétaire pour un budget total de 13 500 000FCFA à raison de 90 000 FCFA par ménage
  05 banques de céréales accompagnées pour une dotation de 20 tonnes de céréales (4 tonnes par banque) ;
  20 exploitations agricoles familiales : 650 000 FCFA en intrants et matériel par exploitation.
  3 sessions de formation initiale sur l’entreprenariat, l’élaboration de business plan et gestion d’entreprise pour les 80 bénéficiaires de micro entreprise et AGR ;
  5 sessions de formation technique (maraichage, transformation des produits agroalimentaire, embouche bovine et fabrication de savon) pour les 80 bénéficiaires de micro entreprise et AGR ;
  01 session de formation sur l’éducation financière au profit de 30 Bénéficiaires (micro entreprise et AGR) ;
  02 sessions de formation des comités de gestion des banques de céréales (cinq banques de céréales dans le cercle de Kayes et Kéniéba) ;
  Une (1) session de formation de neuf (09) personnes dont cinq (05) enquêteurs sur le RSU et quatre (04) superviseurs dont deux (02) du côté de la DRDSES de Kayes et deux (02) du Grdr
  Réalisation d’un film documentaire sur les activités du projet à Kayes
  Début de l’enrôlement de 650 ménages dans le RSU dans les 13 communes de la zone d’intervention du projet

En dehors des activités d’appuis directs des bénéficiaires, le projet a été mis en œuvre suivant une approche participative organisée autour des activités suivantes :

  Organisation d’un atelier de sélection des communes d’intervention du projet ;
  Organisation d’un atelier de présélection et sélection des bénéficiaires de micro entreprise et AGR du projet RC3.
  Organisation d’une mission d’information et de collecte de données pour l’étude sur la situation de référence du projet RC3,
  Sensibilisation de 82 élus dont 17 femmes sur le RSU lors de la phase de sélection des 150 ménages bénéficiaires du transfert monétaire ;
  Organisation de comité de sélection
  Élaboration d’un (1) outil de communication et de suivi du projet (Outil Dashboard) développé : qui est un ensemble d’indicateurs de performance qui permettent de suivre les activités, en temps réel, et d’évaluer les progrès du projet en vue d’en faciliter le suivi-évaluation.

Réalisation vidéo du projet

Ce film a été produit avec le soutien financier de l’Union européenne. Son contenu relève de la seule responsabilité du Grdr et ne reflète pas nécessairement les opinions de l’Union européenne


Documents à télécharger

Réponses aux différentes Crises causées par la COVID-19 au Mali (RC3-Mali)
Présentation des activités (RC3-Mali)
Présentation du dashboard RC3
Présentation Générale de l’atelier de clôture (RC3-Mali)
Agenda du Grdr
15
mai
Forum des Ecosystemes du littoral - vers des territoires du littoral ouest africain dynamiques et resilients aux chocs sociopolitico climatiques
14
mai
Forum Normandie - L’accès des séniors immigrés aux dispositifs de droit commun en Seine-Maritime : Enjeux et Perspectives
25
avril
11ème édition du forum "Prcmarine"
> voir tout l'agenda
Actualités
Portrait de territoire - Bakel, ville frontière
Située stratégiquement le long du fleuve Sénégal, Bakel a été un acteur clé du commerce colonial, traitant la gomme, le mil et l’or. Aujourd’hui, avec ses vastes plaines inondables, elle se profile comme le grenier de la région de Tambacounda malgré les défis liés à la (...)...
Portrait de territoire - Bakel, ville frontière
Située stratégiquement le long du fleuve Sénégal, Bakel a été un acteur clé du commerce colonial, traitant la gomme, le mil et l’or. Aujourd’hui, avec ses vastes plaines inondables, elle se profile comme le grenier de la région de Tambacounda malgré les défis liés à la (...)...
La mallette pédagogique Rio Terra
Pendant les 10 années d’activités du programme pour la "Gouvernance Concertée des écosystèmes du Littoral" (PGCL - Guinée, Guinée-Bissau et sud Sénégal), le Grdr a produit un important capital de connaissances sous plusieurs formats de qualité (atlas,monographies (...)...

> voir toutes les actualités