Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Jeunesse et pouvoir d’agir (Mauritanie)

En Mauritanie, les organes associatifs sont accaparés par une génération qui laisse peu de place aux initiatives et au dynamisme des jeunes. La jeunesse mauritanienne se heurte toujours à une stigmatisation socioculturelle en opposition avec son époque récurrents (33% d’analphabétisme, une éducation secondaire en progrès mais inaccessible pour 76% des jeunes, et un moins d’un jeune sur 20 a accès à l’enseignement supérieur). A l’image de la sous-région, la Mauritanie compte 50% de chômeurs chez les 18 à 24 ans.

62% de la population a moins de 25 ans et le nombre d’associations locales portées par cette jeunesse ne cesse de croitre. Pourtant ils restent souvent en marge des ONG qui rythment les activités de la société civile. Ils sont aussi quasiment absents des assemblés élues et, selon une étude de l’ONG GAPAF5, 45 % d’entre eux ne cernent pas la signification du concept de citoyenneté. Et parmi ceux qui en ont une meilleure compréhension, 93,2% pensent que l’engagement citoyen se limite au fait d’aller voter.

Parallèlement, la société civile fabrique de nouveaux métiers et propose des initiatives économiques sociales et solidaires nouvelles qui peut permettre aux jeunes de s’investir dans la création de petites coopératives de production, d’accompagnement de personnes plus défavorisés dans la recherche d’emploi et dans la mise en place d’incubateurs d’entreprises, orientées sur les NTIC pour les plus urbains.

Depuis de nombreuses années, le Grdr et Ecodev soutiennent les mouvements de jeunes afin de développer leur cohésion sociale et les impliquer dans la vie citoyenne. Ces expériences ont mis en évidence leurs préoccupations en ce qui concerne leur avenir professionnel et leur forte volonté d’agir pour y faire face.

Le programme Jeunesse et pouvoir d’agir

• Durée du projet :
3 ans (2016-2019)

• Localisation :
Riyadh (Nouakchott)
Kaédi (Gorgol)
Kiffa (Assaba)

• Bénéficiaires directs
• 4 communes, 130 jeunes
et les membres d’associations des communes concernées

• Montant global du projet : 952 379 euros dont 714 284 euros financés par l’Union Européenne

1.Contexte et enjeux de l’Action mis à jour

L’objectif du projet « Jeunesse et Pouvoir d’Agir » est de démontrer que le tissu associatif porté par les jeunes peut constituer une porte d’entrée pertinente pour le concept d’Économie Sociale et Solidaire (ESS) – qui est pratiquée, mais sans le nommer et sans aucune forme de structuration ou de mise en réseau propices à son développement.

Pour cela, le projet s’est fixé trois objectifs : (i) se saisir de la problématique de l’emploi et de l’insertion professionnelle des jeunes pour répondre à une préoccupation concrète des habitants (ii) Développer l’ESS en Mauritanie à travers l’appui aux initiatives de jeunes (iii) Démontrer que le tissu associatif peut être porteur de métiers et d’insertion, et ainsi contribuer à la cohésion sociale.

Pour atteindre ces objectifs, le projet s’appuie sur une double stratégie. Celle d’appuyer directement, par des subventions en cascade, une dizaine d’associations de jeunes de base dans trois commune-cible (Kiffa, Kaédi, Riyad) sur les thématiques de l’ESS ; ainsi que cinq associations « marraines », plus sructurée, qui accompagnent les petites organisations de base locale. La seconde consiste à promouvoir le dialogue entre les élus locaux et les associations de jeunes sur les questions d’emploi et d’insertion des jeunes. Pour cela, le projet s’appuie sur l’expérience des conseils communaux de jeunesse à Nouakchott.

2. Activités principales menées en 2018

• Sélection de microprojets dans les trois communes-cibles et subvention d’activités avec accompagnement quotidien
• Formations dispensées aux associations de jeunes avant et après l’octroi de la subvention : montage & gestion de projets ; formation en épargne & création d’entreprise
• Finalisation des plans stratégiques de développement et d’accompagnement des cinq organisations marraines, octrois des subventions et démarrage des activités – Appui spécifique en pédagogie à la Maison Familiale et Rural de Kaedi
• Accompagnement à la mise en place de Conseils Communaux de Jeunesse à Kaedi et à Kiffa
• Recensement des valeurs positives des jeunes à Kiffa et Riyad

3. Résultats principaux atteints depuis le démarrage de l’Action

• Les dynamiques associatives de jeunes dans les 3 communes cibles ont été identifiées
• 34 associations de jeunes ont bénéficié de subventions pour la mise en œuvre d’initiatives dans les secteurs de l’insertion, des NTIC et de l’économie sociale et solidaire dans les 3 communes
• Des membres des associations et fédérations de jeunes ont renforcé leur connaissance sur leur territoire et notamment sur son potentiel économique (module « Education Géographique et Identité Communale » (EGIC, focus économie) ; en modalité de gouvernance & vie associative ; en montage et gestion de projets ; en épargne & création d’entreprise
• 5 organisations marraines (Innovrim - NTIC, Nahda – insertion handicapés, Maison Familiale et Rurale de Kaedi – formation par apprentissage, Hadina Rimtic - incubateur et Je m’engage – insertion des jeunes) ont élaboré leur plan de développement stratégique dont a découlé leur plan d’accompagnement qui est subventionné par le projet
• 4 associations marraines ont reçues une subvention
• Des actions entre les associations marraines et les associations locales ont démarré dans le domaine des NTIC, de la sensibilisation au handicap et de l’entreprenariat
• 35 jeunes citoyens mauritaniens des 3 communes cibles dans la dynamique associative ont partagé leur expérience avec 1 représentant associatif du Mali, de l’Algérie et de la diaspora en France lors d’une rencontre nationale organisée à Nouakchott
• Un conseil communal de Jeunesse a été mis en place à Kaédi (AG de 68 représentants associatifs)- 4 commissions élues - A Kiffa, le changement de maire a relancé le processus. Les concertations entre élus locaux et associations de jeunes à Riyad sont accompagnés

4. Perspectives pour l’année 2019

• Organiser une réunion d’échange des trois conseils communaux de jeunesse à Riyad
• Organiser une rencontre internationale d’associations de jeunes mauritaniens avec les jeunes de la diaspora mauritanienne en France
• Organiser une formation à l’économie sociale et solidaire au profit des 34 associations
• Organiser un Forum de l’Economie Sociale et Solidaire à Nouakchott
• Réaliser 7 émissions YouTube pour présenter les microprojets
• Finaliser le recensement des valeurs positives des jeunes à Kaédi
• Accompagner et évaluer les activités des associations marraines et des 34 associations de jeunes
• Clôture du projet


Ce programme est financé par :


Actualités
Coup de pouce OSIM : Focus sur les projets sélectionnés !
Le coup de pouce aux Organisations de Solidarité Internationale issues des Migrations est un appel à projets qui a été organisé dans le cadre du projet « ODD et Migrations ». Lancé en fin d’année 2018, cet appel à projets apporte un co-financement de 2 500 euros pour (...)...

> voir toutes les actualités