Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Migration & Développement

Contexte et objectifs du projet

En 2010, le gouvernement mauritanien s’est engagé pour la conception et la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Gestion de la Migration (SNGM) dont le programme (PASNGM) a été appuyé financièrement par l’Union Européenne à partir de 2012.
En 2016, le projet MIDRIM, mis en œuvre par le Grdr et ses partenaires contribue à l’atteinte des objectifs du PASNGM :
1. Renforcement de l’approche « migration et développement » par une meilleure prise en compte de la diaspora par les autorités mauritaniennes.
2. Droits des travailleurs migrants en Mauritanie par un renforcement de capacités des consulats des pays d’origine et des associations en matière de droits et de protection.
3. Appui à la coordination et pour une meilleure connaissance de la migration.

Durée du projet : 18 mois (janvier 2017 – juillet 2018)
Localisation : Communes de Sélibaby, Kaedi, Ryad, Nouadhibou en Mauritanie. En Espagne, France et Belgique auprès de la diaspora.

Le projet permet :

• De mieux connaitre les pratiques de la diaspora en matière de co-développement grâce à une étude mapping de la diaspora réalisée en France, en Espagne et en Belgique.
• D’accompagner 4 communes pour mieux appréhender l’apport des migrants pour le développement de leur territoire grâce à la réalisation de 4 profils migratoires, des formations et des missions « double-espaces »à la rencontre de la diaspora.
• Encourager un dialogue entre la diaspora et les autorités publiques locales, nationales et consulaires.
• De renforcer les associations de migrants et les consulats des pays d’origine des migrants vivants en Mauritanie sur leurs droits et protections.
• De renforcer les capacités de la Jeune Chambre de Commerce en Mauritanie et de faciliter les échanges avec les porteurs de projets mauritaniens vivant à l’étranger.
• De réunir les principaux acteurs afin de partager les initiatives et l’apport des diasporas dans le développement de la Mauritanie.
Bénéficiaires directs
• Les Communes de Sélibaby, Kaédi, Ryad et Nouadhibou
• Les organisations de la diaspora mauritanienne en Europe (RAME)
• La Jeune Chambre de Commerce de Mauritanie
• Les organisations de la société civile, les principaux consulats des pays d’origine des migrants en Mauritanie
• Les associations de migrants en Mauritanie
• L’université de Nouakchott
Bénéficiaires indirects
• Les populations des 4 collectivités territoriales
• Les ressortissants mauritaniens en France, en Belgique et en Espagne
• Les consulats mauritaniens à l’étranger

Montant global du projet : 750 000 Euros dont 735 000 Euros financés par l’Union Européenne et 11 000 Euros par l’AFD et le CCFD-TS.

Les principaux résultats : l’étude mapping sur la diaspora mauritanienne

L’étude « Mapping de la diaspora mauritanienne en Europe » a été réalisée entre septembre 2017 et janvier 2018 dans le cadre du projet Migration et Développement en République Islamique de Mauritanie (MIDRIM). Conduite en étroite collaboration avec le Réseau des Associations Mauritaniennes d’Europe (RAME), elle identifie les compétences et pratiques de co-développement de la diaspora mauritanienne de 6 territoires pilotes en France, Belgique et Espagne. Cette étude, non exhaustive, se focalise sur les dynamiques individuelles et collectives et les évolutions récentes de la diaspora.
Les productions de l’étude
• Une base de données qui répertorie 150 associations et 130 porteurs de projets
• 39 fiches de présentation des associations
• Un rapport d’analyse (typologie et recommandations)
• Une cartographie en ligne des initiatives de la diaspora

Les principales conclusions de l’étude

Les apports des migrants sont variés et contribuent à l’ouverture des territoires sur le monde. Ces dynamiques varient au niveau national, européen, voire mondial, essentiellement via les associations villageoises qui communiquent entre elles, mutualisent leurs cotisations, échangent sur les projets… Mais l’éclatement des initiatives rend difficile leur coordination. La valorisation de ces initiatives et la concertation sur les enjeux de développement sont par conséquent essentiels.
Enfin, malgré son implication forte et constante, la diaspora exprime un manque de reconnaissance de ses compétences par les autorités mauritaniennes locales et nationales.

Les dynamiques collectives

• Des pratiques collectives à base territoriale centrées sur la solidarité avec les territoires d’origine.
• Des approches pluridisciplinaires et des modes de gouvernance plus inclusifs utilisant les technologies de la communication.
• Une volonté de renforcer les actions en Europe et les partenariats de coopération décentralisée.
• Une structuration des réseaux nationaux et européens qui s’investissent dans l’accompagnement de leurs membres et des actions de plaidoyer.

Les dynamiques individuelles

• Des initiatives économiques individuelles à forte dimension sociale.
• Une majorité de projets informels.
• Des compétences nombreuses et variées.
• Une grande capacité d’innovation et de partenariats en lien avec les territoires de vie.

Recommandations

1. Accompagner la structuration de la diaspora en renouvelant les instances de gouvernance et en accompagnant la professionnalisation des membres.
2. Consolider les partenariats en lien avec les territoires d’origine, de transit et de destination
3. Mettre en lien les compétences individuelles et collectives de la diaspora.
4. Articuler les dimensions sociales et économiques des projets en créant les espaces de rencontre et d’échanges d’expérience et favorisant l’investissement productif des migrants.
5. Accompagner les initiatives d’intégration des problématiques migratoires dans le développement des territoires ici et là-bas.


Ce programme est financé par :


Documents à télécharger

La fiche du projet "Migration et Développement en Mauritanie"
Synthèse de l’étude mapping
Les actes du forum "La diaspora mauritanienne au service du développement local" (Paris 24.04.2018)
Agenda du Grdr
15
décembre
Rencontre entre l’Agence de Dévoppement Régionale de Sédhiou et la diaspora d’Ile-de-France
28
novembre
Forum « Nouvelles opportunités » pour l’emploi des jeunes à Oran (Algérie)
24
novembre
Travailler en milieu urbain : quels enjeux pour le Grdr ?
> voir tout l'agenda
Actualités
Le Grdr recrute !
Le Grdr propose régulièrement de nouvelles offres d’emplois ! N’hésitez pas à candidater si vous pensez avoir le profil et si vous souhaitez rejoindre notre équipe et notre projet associatif. Sinon, pensez à diffuser dans vos réseaux ! Coordinateur/trice du Grdr (...)...
« Les migrations environnementales », un concept au carrefour des enjeux politiques
« Avoir le choix de rester ou de partir ! ». C’est souvent la synthèse qui revient lorsque nous présentons les activités du Grdr et que nous devons formuler le projet politique qui est le nôtre. Aussi bien sur les territoires d’origine, de transit que de destination. (...)...
Le coup de pouce aux organisations de la solidarité internationale issues de la migration
Le coup de pouce OSIM, c’est quoi ? Le coup de pouce OSIM est un appel à projets qui apporte un co-financement de 2 500 euros pour réaliser des projets de sensibilisation (ou ECSI) par des associations issues des diasporas (OSIM). Ces projets doivent mettre en avant les (...)...

> voir toutes les actualités