Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
l’étude mapping sur la diaspora mauritanienne en Europe

Cliquer ici pour accéder à l’étude en ligne

L’étude « Mapping de la diaspora mauritanienne en Europe » a été réalisée entre septembre 2017 et janvier 2018 dans le cadre du projet Migration et Développement en République Islamique de Mauritanie (MIDRIM). Conduite en étroite collaboration avec le Réseau des Associations Mauritaniennes d’Europe (RAME), elle identifie les compétences et pratiques de co-développement de la diaspora mauritanienne de 6 territoires pilotes en France, Belgique et Espagne. Cette étude, non exhaustive, se focalise sur les dynamiques individuelles et collectives et les évolutions récentes de la diaspora.
Les productions de l’étude
• Une base de données qui répertorie 150 associations et 130 porteurs de projets
• 39 fiches de présentation des associations
• Un rapport d’analyse (typologie et recommandations)
• Une cartographie en ligne des initiatives de la diaspora

Les principales conclusions de l’étude

Les apports des migrants sont variés et contribuent à l’ouverture des territoires sur le monde. Ces dynamiques varient au niveau national, européen, voire mondial, essentiellement via les associations villageoises qui communiquent entre elles, mutualisent leurs cotisations, échangent sur les projets… Mais l’éclatement des initiatives rend difficile leur coordination. La valorisation de ces initiatives et la concertation sur les enjeux de développement sont par conséquent essentiels.
Enfin, malgré son implication forte et constante, la diaspora exprime un manque de reconnaissance de ses compétences par les autorités mauritaniennes locales et nationales.

Les dynamiques collectives

• Des pratiques collectives à base territoriale centrées sur la solidarité avec les territoires d’origine.
• Des approches pluridisciplinaires et des modes de gouvernance plus inclusifs utilisant les technologies de la communication.
• Une volonté de renforcer les actions en Europe et les partenariats de coopération décentralisée.
• Une structuration des réseaux nationaux et européens qui s’investissent dans l’accompagnement de leurs membres et des actions de plaidoyer.

Les dynamiques individuelles

• Des initiatives économiques individuelles à forte dimension sociale.
• Une majorité de projets informels.
• Des compétences nombreuses et variées.
• Une grande capacité d’innovation et de partenariats en lien avec les territoires de vie.

Recommandations

1. Accompagner la structuration de la diaspora en renouvelant les instances de gouvernance et en accompagnant la professionnalisation des membres.
2. Consolider les partenariats en lien avec les territoires d’origine, de transit et de destination
3. Mettre en lien les compétences individuelles et collectives de la diaspora.
4. Articuler les dimensions sociales et économiques des projets en créant les espaces de rencontre et d’échanges d’expérience et favorisant l’investissement productif des migrants.
5. Accompagner les initiatives d’intégration des problématiques migratoires dans le développement des territoires ici et là-bas.


Documents à télécharger

Synthèse de l’étude Mapping
Agenda du Grdr
26
septembre
Assemblée générale du Grdr
> voir tout l'agenda
Actualités
Agrobootcamp : appel à candidatures du 14 au 23 septembre
C’est (re-)parti pour le dépôt des candidatures pour l’AgroBootCamp 5e édition en Casamance. Inscriptions Ouvertes jusqu’au 23 septembre 2020 ; Pour postulez cliquez ici lL’agroboot camp se tiendra du 13 au 19 décembre à Soutou en Casamance. (...)...
Tribune : "Solidaires ici, solidaires là-bas"
Cette tribune a été publiée le 3 août 2020 dans le journal Ouest France. Elle a été cosignée par le Grdr. L’Agence Française de Développement a été chargée par les autorités publiques d’élaborer un Plan d’Action sur le thème associant les migrations (...)...
Appel d’offre : Etude et représentation géographique de l’engagement des Tunisiens résidant à l’étranger
Le Grdr recherche un.e consultant.e pour réaliser la 3e partie de l’étude « Photographies et mutations de la diaspora tunisienne en Europe. Etude et représentation géographique de l’engagement des Tunisiens résidant à l’étranger (TRE), depuis 70 ans, entre (...)...

> voir toutes les actualités