Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Réponse globale de l’UE sur les migrations

Des initiatives qui contribueront à une meilleure gestion des flux migratoires et de la mobilité, notamment grâce à une coopération avec les pays du Sud de la Méditerranée.



La Commission présentera, ce 24 mai, une série d’initiatives qui permettront à l’Europe d’apporter une réponse globale aux défis des migrations et de tirer parti du potentiel qu’elles offrent. Ces initiatives contribueront à une meilleure gestion des flux migratoires et de la mobilité, notamment grâce à une coopération avec les pays du Sud de la Méditerranée. Parmi ces initiatives figurent :

• une communication intitulée « Un dialogue sur les migrations, la mobilité et la sécurité avec les pays du Sud de la Méditerranée », tendant à l’établissement de partenariats plus structurés et plus durables avec les pays tiers concernés, qui s’inscrivent dans le long terme et tiennent compte de tous les volets des futures relations de l’Union européenne avec la région qui sont liés aux migrations ;

• le rapport annuel sur l’immigration et l’asile (2010) qui met en évidence les principaux progrès enregistrés l’année dernière et formule des recommandations politiques relatives au renforcement du contrôle des frontières, à la prévention de la migration illégale, aux mesures visant à faciliter la migration légale, à la mise en place d’un régime d’asile européen commun, à l’intégration des ressortissants de pays tiers et au développement de la dimension extérieure de la politique migratoire de l’Union ;

• une proposition de modification du règlement (CE) n° 539/2001 relatif aux visas, introduisant une clause de sauvegarde qui permettrait, dans certaines circonstances exceptionnelles, de réinstaurer temporairement l’obligation de visa à l’égard des ressortissants d’un pays tiers.

Le contexte :

Bien que l’UE ait réagi avec efficacité à la situation d’urgence qui a frappé les pays du Sud de la Méditerranée, la crise actuelle a mis en lumière le fait qu’il reste des marges d’action pour pouvoir mieux gérer les situations de ce type et, de façon plus générale, les migrations.
Les mesures proposées font suite à la communication de la Commission adoptée le 4 mai dernier, qui présente les éléments d’une politique migratoire ambitieuse, portant sur différents aspects de la migration.
Elles constituent également la réponse de la Commission à la demande du Conseil européen, lors de sa réunion du 24 mars 2011, l’invitant à présenter « avant le Conseil européen de juin, un plan sur le renforcement des capacités de gestion des flux migratoires et des flux de réfugiés ».
L’événement :

Un communiqué de presse (IP), une note d’information (MEMO) et les textes adoptés seront publiés le jour même.
• Diffusion sur EbS

Les sources :

La communication de la Commission du 4 mai 2011 : IP/11/532 et MEMO/11/273.

La réponse de la Commission européenne aux flux migratoires originaires d’Afrique du Nord : MEMO/11/226.

Site web de la DG Affaires intérieures :
http://ec.europa.eu/dgs/home-affairs/index_en.htm

Site web de Cecilia Malmström :
http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/malmstrom/welcome/default_fr.htm


Actualités
La banque africaine de développement (BAD) et le transfert des fonds des migrants
La BAD et la Banque modiale publient un rapport intitulé : Mettre les migrations au service de l’Afrique : Envois de fonds, compétences et investissements...

> voir toutes les actualités