Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Coup de rabot sur le financement de la solidarité internationale : un arbitrage inacceptable et incompréhensible !

Coordination SUD, réseau dont le Grdr fait partie, a rédigé un communiqué de presse suite à la présentation par Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, d’un plan prévoyant une réduction de l’aide publique au développement française pour réduire le déficit budgétaire en fin d’année. Pour Coordination Sud cet arbitrage est incompréhensible et inacceptable. Elle intervient moins d’une semaine après la réduction de l’assiette de la Taxe sur les Transactions Financières (TTF) par le gouvernement, qui contribue à plus de 20% à l’effort budgétaire français pour la solidarité internationale.

Paris, le mardi 11 juillet 2017 – Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics vient d’annoncer son plan pour dégager 4,5 milliards d’euros d’économie d’ici la fin de l’année. Coordination SUD et ses ONG membres sont consternées et vent debout face au projet annoncé de réduire à peau de chagrin le budget de l’aide publique au développement.

Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, a communiqué ce matin la première version de son plan pour réduire le déficit public. 282 millions d’euros d’économie sont prévus pour le ministère des Affaires étrangères dont plus de la moitié à l’aide publique au développement.
Pour Philippe Jahshan, président de Coordination SUD, ce projet du gouvernement est tout bonnement inadmissible « Après avoir saboté la taxe sur les transactions financières, c’est au tour du budget de la solidarité internationale. En moins d’une semaine Emmanuel Macron revient sur ses engagements et sacrifie deux leviers essentiels de son financement. C’est inacceptable, comment dans ces conditions porter crédit aux annonces offensives du président sur le climat. Trop c’est trop ! ».
« Si cette nouvelle coupe budgétaire devait être confirmée, le budget de l’aide publique au développement atteindrait un niveau historiquement bas, ce dès le début du quinquennat d’Emmanuel Macron. Alors qu’il s’était pourtant engagé à allouer 0,7 % du revenu national brut à l’APD d’ici 2025, cette coupe drastique aura des conséquences dramatiques sur des millions de vies humaines », dénonce Claire Fehrenbach, administratrice de Coordination SUD et directrice générale d’Oxfam France.


Agenda du Grdr
15
mai
Forum des Ecosystemes du littoral - vers des territoires du littoral ouest africain dynamiques et resilients aux chocs sociopolitico climatiques
8
février
Rencontre littéraire : Des écrivains d’ici et là-bas
> voir tout l'agenda
Actualités
Retour sur le forum "Les migrations font bouger le monde"
Le samedi 9 décembre 2023, le Grdr a rassemblé plus de 130 personnes à l’Institut Convergences Migrations pour le forum "Les migrations font bouger le monde – les immigrés des acteurs clés de l’intégration et du développement des territoires d’ici et de là-bas". Le forum, (...)...
Exposition photo « Bakel, Kaédi et Kayes : des villes en mouvement sur le fleuve Sénégal »
Du 12 au 26 décembre 2023, aura lieu à Saint Louis, le vernissage de l’exposition photographique itinérante « Bakel, Kayes et Kaédi, des villes en mouvement sur le fleuve Sénégal ». L’occasion de présenter un travail photographique ( aérien et sol ) participatif sur les (...)...
Appel d’offre pour la réalisation d’une application mobile à destination d’Aires Marines Protégées en Afrique de l’Ouest
Dans le cadre du programme PAPBio financé par l’Union européenne, le Grdr lance un appel à projet pour la réalisation d’une application mobile à destination des gestionnaires d’Aires Marines Protégées du PPC Rivières du Sud et de la communauté d’Apprentissage et de (...)...

> voir toutes les actualités