Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Forum : "Les migrations au service du développement des territoires en Mauritanie"

Le Grdr organise, en partenariat avec l’IFAN-UCAD, APS et l’Université de Nouakchott Al Asriya-Faculté des Lettres et des Sciences Humaines un forum intitulé :

"LES MIGRATIONS AU SERVICE DU DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES"

à la Chambre de Commerce, d’Industrie et d’Agriculture de Mauritanie (CCIAM) du 4 au 6 juillet 2018

Les migrations humaines occupent une place grandissante dans les débats de société, mais aussi dans la coopération internationale. Elles sont l’objet de controverses parfois vives, qui amènent à s’interroger sur les fondements de tant de passion et de débats.

La Mauritanie, pays d’à peine quatre millions d’habitants situé aux confins du Maghreb et de l’Afrique de l’ouest, possède une forte tradition de mobilité interne et externe. Le pays est aussi une destination pour de nombreux migrants ouest africains, et connait depuis quelques années un afflux de réfugiés maliens fuyant l’insécurité grandissante de leur pays. S’ajoutent à cet afflux exceptionnel de migrants, le mouvement régulier des travailleurs saisonniers, la transhumance, le déplacement de riverains transfrontaliers, les migrants internationaux de retour, ainsi que la présence d’une diaspora importante résidante tant en Afrique qu’en Europe, et dans une moindre mesure, dans les pays du Golfe et aux Etats Unis.

Face aux nombreux défis liés à la gestion des mobilités humaines, l’Etat mauritanien a élaboré une stratégie de gestion de la migration en partenariat avec l’Union Européenne, ainsi que la CEDEAO. Adoptée en 2010, la Stratégie Nationale de Gestion de la Migration fait aujourd’hui l’objet d’une réactualisation de son plan d’action. Les constats partagés ont mis en évidence la nécessité de développer une vision globale et inclusive de la gestion des migrations basées sur les droits des migrants ainsi que la promotion d’une réelle participation des acteurs de la société civile mauritanienne et des mauritaniens de l’étranger au développement des territoires.

Largement engagés dans la recherche-action sur les mobilités ouest-africaines, le Grdr, l’IFAN-UCAD de Dakar, l’Université de Nouakchott Al Asriya et Alianza Por la Solidaridad ont choisi de partager et de mettre en débat la production de connaissance issue du projet « Migration et Développement en Mauritanie » (MIDRIM).

Le projet MIDRIM s’inscrit dans le cadre du Programme d’Appui à la Stratégie Nationale de Gestion de la Migration (PASNGM), financé par l’Union européenne. Il vise à valoriser l’apport des migrants dans le développement de la Mauritanie. Avec l’élaboration d’un « mapping »de la diaspora mauritanienne en Europe (Belgique, Espagne, France) basé sur les compétences et la production de profils migratoires dans 4 communes-pilotes (Kaédi, Nouadhibou, Sélibaby, Riyadh), il apporte une double plus-value à la Stratégie Nationale de Gestion de la Migration, en offrant à la fois une approche territoriale originale basée sur le lien migration-développement à l’échelle locale ; mais aussi une dimension multi-acteurs inédite, qui souligne et valorise les compétences et pratiques des migrants sur le « double-espace ».

Cliquer pour accéder au programme prévisionnel


Documents à télécharger

Le projet "MIDRIM"
Synthèse de l’étude mapping
Programme
Agenda du Grdr
4
juillet
Forum : "Les migrations au service du développement des territoires en Mauritanie"
29
juin
Table-ronde "La contribution de la société civile et de la diaspora au développement de la région de Cacheu"
> voir tout l'agenda
Actualités
Une nouvelle parution : la monographie de la région Cacheu (Guinée-Bissau)
A l’instar de la Guinée-Bissau dans son ensemble, Cacheu est une région dont on parle peu si ce n’est pour évoquer l’impact des difficultés politiques du pays sur le territoire. Quand elle n’est pas ignorée, elle pâtit d’une image plutôt négative parmi les personnes qui (...)...
ONG et experts internationaux s’accordent pour dénoncer les insuffisances de la politique française
Paris, le mercredi 6 juin 2018 – Les experts du comité d’aide au développement (CAD) de l’OCDE ont dévoilé, ce jour, leur rapport de bilan de la politique française de solidarité internationale(2013-2017). Coordination SUD salue cette analyse qui fait largement écho aux (...)...
l’Europe consacre des moyens nécessaires à la politique extérieure mais fragilise l’aide au développement
Paris, le mercredi 2 mai 2018 – La Commission européenne vient de présenter son projet de cadre financier pour la période de 2021-2027. Coordination SUD et CONCORD se réjouissent de l’augmentation prévue des ressources financières consacrées à l’action (...)...

> voir toutes les actualités