Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Jolibara : l’accompagnement de la communauté africaine dans leur projet de construction

Le projet Jolibara, lancé il y a un an, est porté par deux entrepreneurs venant du BTP, Makan Keita et Sékou Diabaté. Ils ont été accompagnés par Meet Africa dans l’élaboration de leur projet. Ils veulent se concentré sur la maintenance de biens immobiliers en Afrique de l’Ouest. Nous avons eu l’opportunité de nous entretenir avec Makan Keita sur l’état d’avancement du projet et des objectifs qu’ils se fixent sur le long terme.

Comment vous est venue l’idée de créer Jolibara ?

Avec mon collègue Sékou, on est tous les deux du secteur BTP maintenance. On s’est formé en France, on a travaillé dans plusieurs entreprises chacun et acquis de l’expérience. Quand j’ai rencontré Sékou, j’étais en alternance, lui en CDI. C’est à mon retour d’un Volontariat International en Entreprise (V.I.E), qu’on s’est rappelé pour discuter. On a tous les deux voulu savoir comment l’autre se sentait. C’est lors de cette discussion qu’on a constaté qu’il y a des ouvertures professionelles dans le BTP en Afrique de l’Ouest.. On s’est rendu compte des possibilités d’évolutions dans la partie maintenance immobilière qui est plus technique. On a remarqué que la manœuvre est de qualité, mais qu’elle manque de rigueur. C’est à partir de là, qu’on a réfléchi sur ce qu’on pouvait faire de plus pour la société. C’est là qu’on eut l’idée du projet Jolibara.

Dans un premier temps, on s’est focalisé sur le BTP, après avec le temps on s’est intéressé au projet de maintenance immobilière. J’ai un cursus plutôt accès sur la maintenance immobilière. C’est avec cette expertise que je me rend compte des besoins des personnes en Afrique de l’Ouest. J’ai eu beaucoup de retours de la part des locaux et des personnes expatriées. Quand, ils ont un problème à leur domicile, ils font appel à un électricien, peintre ou technicien, mais le travail est bâclé. On a travaillé dans le secteur de l’hôtellerie de luxe, où la rigueur est de mise. C’est ce qu’on souhaite apporter de plus.

Quels sont vos objectifs à court et long terme ?

Lors de notre accompagnement nous avons retravaillé notre positionnement. Il y avait plusieurs parties qui n’étaient pas réalisable à court terme. On a décidé de positionner le projet sur la maintenance immobilière et l’expertise technique. Cette partie nous permettra de développer toute une activité. Avec Sékou, on fait des points hebdomadaires pour le suivi de nos différents objectifs. Par exemple, d’ici septembre on veut lancer notre plateforme de mise en relation. Ceci aidera dans un premier temps les sénégalais à faire appel à des prestataires qualifiés pour la maintenance de leurs biens. Ces prestataires seront évalués sur des objectifs de résultats qui seront assez exigeants. Cette plateforme s’adressera aux particuliers et aux professionnels ayant ce besoin de service.

Vous avez pour objectif d’avoir une forte présence en Afrique de l’Ouest. Quelles stratégies comptez-vous adopter ?

On y travaille justement. C’est grâce à notre carnet d’adresse qu’on a pu s’entourer de personnes dans le marketing, qui nous ont donné des conseils. On profite de l’émergence du marketing notamment au Sénégal et au Mali. On va passer par des spots publicitaires pour atteindre un grand nombre de visionnage auprès du public. Si on a 2 ou 3 millions de personnes qui regardent une série télévisée, il faut en profiter pour sortir le spot afin d’attirer la curiosité du public. Je pense que cette stratégie nous permettra d’attirer beaucoup de personnes.

Si vous deviez décrire Jolibara, que diriez-vous ?

En tant que spécialiste de la maintenance et travaux de biens immobiliers, l’objectif principal de Jolibara est de contribuer à la pérennisation des structures immobilières. Pour y parvenir nous mettons notre expertise à contribution pour conseiller et accompagner les partenaires locaux et les particuliers dans la mise aux normes des structures. Nous portons également une attention à la sélection des produits, matériaux et méthodes utilisées afin de respecter au mieux l’environnement. La formation des équipes sur place sera donc un enjeu important pour assurer la qualité des services et répondre aux besoins de nos clients. Pour résumer, notre mission est de bâtir et maintenir un patrimoine immobilier durable, respectueux de l’environnement et d’une excellente qualité.


Agenda du Grdr
15
mai
Forum des Ecosystemes du littoral - vers des territoires du littoral ouest africain dynamiques et resilients aux chocs sociopolitico climatiques
14
mai
Forum Normandie - L’accès des séniors immigrés aux dispositifs de droit commun en Seine-Maritime : Enjeux et Perspectives
25
avril
11ème édition du forum "Prcmarine"
> voir tout l'agenda
Actualités
Portrait de territoire - Bakel, ville frontière
Située stratégiquement le long du fleuve Sénégal, Bakel a été un acteur clé du commerce colonial, traitant la gomme, le mil et l’or. Aujourd’hui, avec ses vastes plaines inondables, elle se profile comme le grenier de la région de Tambacounda malgré les défis liés à la (...)...
Portrait de territoire - Bakel, ville frontière
Située stratégiquement le long du fleuve Sénégal, Bakel a été un acteur clé du commerce colonial, traitant la gomme, le mil et l’or. Aujourd’hui, avec ses vastes plaines inondables, elle se profile comme le grenier de la région de Tambacounda malgré les défis liés à la (...)...
La mallette pédagogique Rio Terra
Pendant les 10 années d’activités du programme pour la "Gouvernance Concertée des écosystèmes du Littoral" (PGCL - Guinée, Guinée-Bissau et sud Sénégal), le Grdr a produit un important capital de connaissances sous plusieurs formats de qualité (atlas,monographies (...)...

> voir toutes les actualités