Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
L’Ecole Régionale des Projets pour entrepreneurs migrants

L’école régionale des projets (ERP) est un dispositif de formation proposé par la Région Ile-de-France et mis en œuvre par le Grdr pour accompagner de futurs entrepreneurs migrants (ou issus de la migration) dans la création de leur activité économique. L’ERP offre la possibilité à des personnes n’ayant pas accès aux formations professionnelles classiques de recevoir un accompagnement adapté à leur projet, expériences et compétences. Les stagiaires recevront un enseignement gratuit et complet sur les fondamentaux à la création d’entreprise (droit, écriture financière, marketing, étude de marché…). Ils seront également confrontés à la réalité du terrain, à travers une immersion en entreprise et un travail spécifique sur les différentes filières identifiées. Mais au-delà de cette approche, il s’agit de valoriser l’expérience migratoire dans le parcours professionnel, d’en faire ressortir sa richesse, source d’idées, d’innovations, de pratiques nouvelles et donc de dynamisme économique.

Accompagner des personnes migrantes dans leur projet économique

Le 2 mars dernier, les 22 stagiaires (13 femmes et 9 hommes) se sont réunis à Montreuil, dans les bureaux du Grdr pour le lancement de l’Ecole Régionale des Projets (ERP). Avec en tête des projets de plateformes e-commerce, de magasins bio, de transformation du bois, de production d’énergie renouvelable, ou bien que ce soit dans le prêt-à-porter, le textile, la restauration, l’import-export… Autant d’espoirs qui ne peuvent être appréhendés qu’après avoir acquis certaines compétences. Raison pour laquelle le projet de l’ERP s’articule autour d’un enseignement de base fourni par des professionnels, qui proposeront des cours permettant de réaliser une étude de marché, d’établir un budget prévisionnel, de maitriser le cadre lié aux statuts juridiques, de développer un plan de communication, d’entreprendre des démarches administratives…

Le travail collaboratif au cœur de la formation

La méthode pédagogique, quant à elle, se veut collaborative et participative. La formation, pour la grande majorité des stagiaires, durera 6 mois avec 35 heures de cours par semaines. Mais 3 jours par semaines seront consacrés à des groupes de travail collaboratifs, axés sur le partage d’expérience, la construction d’une réflexion et d’un apprentissage commun et participatif. Une manière d’envisager son projet non pas de manière isolée, mais avec l’implication de partenaires, des idées, des ressentis… Une première étape vers la construction d’un réseau professionnel qui facilitera les démarches d’insertion.

Par exemple, lorsque 6 participantes souhaitent développer des activités en rapport avec le textile, chacune avec des niveaux d’étude, d’expérience et de parcours différents, l’’ERP leur offre l’opportunité de se rencontrer, de partager, de construire ensemble leurs projets et les accompagne à travers des activités communes (telles le forum des métiers du textile). Une manière de rester au plus proche des besoins de chaque stagiaire et de mettre chaque projet au centre de la formation.

Valoriser les parcours migratoires pour faire face aux discriminations

Les stagiaires inscrits doivent actuellement faire face au chômage et à des difficultés d’insertion. Mais tous ont vécu des parcours originaux et des expériences enrichissantes au cours desquels ils ont appris des techniques, des méthodes et acquis des compétences que le marché du travail ne sait pas toujours valoriser. Parce qu’ils sont souvent confrontés à des discriminations, l’ERP se fixe pour objectif d’outiller les stagiaires pour qu’ils soient en mesure de présenter leur parcours migratoire comme une force et une richesse, source de compétences originales et d’innovations.

Autant d’orientations qui font l’originalité de l’Ecole Régionale des projets. Et qui explique sûrement l’intérêt qu’elle a suscité, avec de très nombreuses candidatures. Toutes n’ont pu être retenues en raison d’un nombre de places limitées. Raison pour laquelle le Grdr accueille les candidats qui n’ont pu intégrer l’ERP afin d’essayer de trouver avec eux des solutions, des formations ou des organismes à même de les accompagner.


Agenda du Grdr
22
juin
Assemblée générale annuelle du Grdr
29
mai
Foire Transfrontalière Guidimakha-Bakel pour la valorisation des produits agroécologiques
> voir tout l'agenda
Actualités
PLANTA, une plateforme pour centraliser les données sur la mangrove en Guinée-Bissau
Dans le cadre du programme PGFM (UICN_ PAPBio C1-Mangroves), le Grdr/collectif 5 deltas à soutenu une initiative mise en œuvre par Bosque y Communidade porté par la Plateforme Nationale des Paysages de Mangroves de Guinée Bissau (PLANTA) à travers l’élaboration d’une (...)...
Retour sur le festival Mangal en vidéo
Du 23 au 25 novembre 2023, le Festival Mangal, organisé dans le cadre du projet PAP-Bio de l’Union européenne "Gestion des forêts de mangroves du Sénégal au Bénin", a connu un vif succès. Cet événement a permis de sensibiliser le public à la préservation de la biodiversité (...)...
Appel à candidature pour consultance "Définition du cadre stratégique du Grdr"
Dans le cadre de la « définition collective de son futur cadre stratégique 2025-2029 », l’association Grdr Migration-Citoyenneté-Développement a obtenu un soutien du Fonds de renforcement institutionnel et organisationnel (FRIO, Coordination SUD-AFD) pour les OSC, et lance (...)...

> voir toutes les actualités