Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
L’Entrepreneuriat des femmes : entre revendications et autonomisation

Les femmes immigrées sont régulièrement confrontées à des difficultés d’accès au marché de l’emploi. En cause, des problématiques liées au genre, à leur statut d’immigrées, à la maîtrise de la langue, aux enfants à charge et à la non-reconnaissance des diplômes acquis à l’étranger. Pour faire face à ces difficultés, un certain nombre d’entre elles développent des initiatives entrepreneuriales pour essayer d’améliorer leurs conditions de vie.

Femme et immigrée : les barrières invisibles de l’insertion professionnelle

Pour les femmes immigrées, les opportunités sur le marché du travail se font encore plus rares que pour les autres. Beatriz Beloqui, maire adjointe Éducation et Égalité Femmes-Hommes de Massy le confirme : « En étant femme et immigrée, quand même diplômée, ça a toujours été plus compliqué pour moi de me faire une place. On ne connait pas forcement les codes du pays dans lequel on arrive ». Le cumul de ces difficultés empêche ces femmes de s’insérer dans la vie sociale et professionnelle de leur territoire d’accueil. Les emplois qui se présentent à elles sont généralement des CDD, exigeants en termes de travail physique et assortis d’horaires de travail irréguliers. « Lorsque nous ne maitrisons pas la langue, les seuls métiers qu’on nous propose sont ceux qui usent énormément le corps », explique Francine Rochelet, originaire du Cameroun et gérante d’une entreprise de traduction.

Vie privée et professionnelle : un équilibre fragilisé

Mener de front sa vie de femme, d’épouse, de mère et sa carrière professionnelle reste un challenge pour un grand nombre d’entre elles. Les dernières recherches montrent que 56% des femmes de la génération Y qui ont au moins un enfant ont des difficultés à concilier vie professionnelle et vie privée. [1] « On a l’impression qu’il faut choisir entre être entrepreneur et avoir des enfants  », témoigne à nouveau Francine Rochelet. En 2015, 63% des femmes entre 25 et 35 ans étaient convaincues que leur maternité constitue un frein pour leur carrière professionnelle. [2] Ce bilan est d’autant plus alarmant que les femmes sondées seront probablement les leaders féminins de demain.

Des initiatives en vue d’une autonomisation économique

Elles sont engagées dans des projets et activités associatifs et/ou entrepreneuriaux, loin de l’image de mères au foyer sous emprise communautaire. Elles construisent et mènent à bien des projets économiques, sociaux et associatifs qui contribuent à leur insertion économique et sociale. Ces initiatives permettent non seulement de lever les freins culturels et interculturels, administratifs et socio-genrés, mais aussi de concilier vie professionnelle et vie personnelle.

L’amélioration de leur condition requiert un effort d’adaptation et d’apprentissage important et difficile. Bon nombre d’entre elles ont ainsi développé une volonté collective de contourner ces contraintes. Elles ont donc créé un espace de dialogue afin d’échanger autour de leurs projets respectifs et travaillent pour leur mise en œuvre, créant ainsi un espace de solidarité.

Donner la parole aux principales concernées

Pour l’antenne Ile-de-France du Grdr, il est essentiel d’étudier les possibilités qui peuvent s’offrir à celles qui rencontrent des difficultés d’insertion professionnelle, afin qu’elles parviennent à un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

L’objectif est ainsi de comprendre les trajectoires et les aspirations individuelles de chacune de ces personnes. Mais aussi de leur donner la parole afin de faire remonter aux pouvoirs publics les recommandations qui permettront de mieux articuler les temps de vie et de prendre en compte les problèmes liés à l’identité, à l’emploi et à l’égalité femmes/hommes.


[1“Carrières au féminin N°6 : vie privée, vie professionnelle : comment tout concilier ? », BIRDS

[2“Carrières au féminin N°6 : vie privée, vie professionnelle : comment tout concilier ? », BIRDS


Agenda du Grdr
22
juin
Assemblée générale annuelle du Grdr
29
mai
Foire Transfrontalière Guidimakha-Bakel pour la valorisation des produits agroécologiques
> voir tout l'agenda
Actualités
PLANTA, une plateforme pour centraliser les données sur la mangrove en Guinée-Bissau
Dans le cadre du programme PGFM (UICN_ PAPBio C1-Mangroves), le Grdr/collectif 5 deltas à soutenu une initiative mise en œuvre par Bosque y Communidade porté par la Plateforme Nationale des Paysages de Mangroves de Guinée Bissau (PLANTA) à travers l’élaboration d’une (...)...
Retour sur le festival Mangal en vidéo
Du 23 au 25 novembre 2023, le Festival Mangal, organisé dans le cadre du projet PAP-Bio de l’Union européenne "Gestion des forêts de mangroves du Sénégal au Bénin", a connu un vif succès. Cet événement a permis de sensibiliser le public à la préservation de la biodiversité (...)...
Appel à candidature pour consultance "Définition du cadre stratégique du Grdr"
Dans le cadre de la « définition collective de son futur cadre stratégique 2025-2029 », l’association Grdr Migration-Citoyenneté-Développement a obtenu un soutien du Fonds de renforcement institutionnel et organisationnel (FRIO, Coordination SUD-AFD) pour les OSC, et lance (...)...

> voir toutes les actualités