Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Le public immigré face au mur du numérique

La transformation numérique, une source d’inégalités

Depuis 2015, nous assistons à une accélération de la dématérialisation des services publics. D’ici à 2022, 100% des démarches administratives ne devraient se faire plus que par internet, sur des portails numériques dédiés. Dans un rapport paru en janvier 2019, le Défenseur des Droits alerte sur une risque de dématérialisation « à marche forcée » qui risque de peser sur une partie de la population particulièrement fragile socialement et éloignée du droit commun. Le « baromètre du numérique 2017 » du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie constate que si « la digitalisation de la société française se poursuit à un rythme rapide et soutenu », internet demeure un univers éloigné pour certaines personnes.

L’obligation de se connecter entraine des transformations importantes dans les relations sociales et les échanges avec l’administration. Elle devient même un obstacle majeur dans l’accès aux droits socio-sanitaires, qui accentue les risques pour certaines personnes : les personnes âgées, les personnes en grande exclusion et celles issues de l’immigration.

Lutter contre la fracture numérique en accompagnant celles et ceux qui la subissent est devenu un enjeu prioritaire qui nécessite une approche en plusieurs étapes, axée sur l’accueil, la sensibilisation, l’incitation, la formation et la création d’un environnement numérique inclusif.

Une “double peine” pour les seniors immigrées

Les personnes âgées immigrées sont particulièrement concernées par cette fracture numérique. Elles font face à des conditions de vie précaires plus difficiles que la population non immigrée du même âge : faible niveau de ressources, vieillissement précoce et problèmes de santé, conditions de logement inadaptées au vieillissement, isolement, maîtrise de la langue française, difficultés d’accès aux droits, etc. Si le passage à la retraite est une période difficile pour tout individu, elle peut engendrer chez certains une perte de revenus. Pour les personnes âgées immigrées, le passage à la retraite est souvent une cause supplémentaire de précarisation et de fragilisation. Nombreuses sont celles qui, par manque d’informations, par difficultés de compréhension du système administratif ou par manque de maitrise des outils numériques, renoncent à faire les démarches nécessaires pour obtenir leurs droits. Ces procédures sont souvent complexes et fastidieuses, d’autant plus lorsque l’on ne dispose pas des codes culturels de l’administration française et des organismes sociaux. Enfin, les dispositifs de prise en charge, bien qu’existants, sont souvent segmentés par domaines d’intervention et conduisent les individus à multiplier les démarches, et parfois à renoncer à leurs droits.

Le Grdr et la lutte contre la fracture numérique

Depuis 2016, le Grdr expérimente une méthodologie consistant à créer des outils adaptés et à proposer des actions spécifiques destinées aux personnes âgées immigrées. Cette démarche a abouti à la mise en place du projet “E-migrés, des séniors connectés”, qui vise à favoriser l’inclusion numérique des séniors immigrés en développant leurs compétences numériques. Elle doit permettre de lutter contre la fracture numérique afin qu’elle n’approfondisse pas la fracture sociale, de mieux accéder aux dispositifs socio-sanitaires et de lutter contre l’isolement en leur permettant de mieux s’approprier les outils numériques nécessaires. Ce projet se décline actuellement sur trois territoires de l’Ile-de-France, à Paris (75), en Seine-Saint-Denis (93) et dans le Val-de-Marne (94).


Agenda du Grdr
15
mai
Forum des Ecosystemes du littoral - vers des territoires du littoral ouest africain dynamiques et resilients aux chocs sociopolitico climatiques
14
mai
Forum Normandie - L’accès des séniors immigrés aux dispositifs de droit commun en Seine-Maritime : Enjeux et Perspectives
> voir tout l'agenda
Actualités
Appel à candidature : mission de commissariat aux comptes pour les exercices 2024 à 2029
Le « Grdr Migration-Citoyenneté-Développement » lance un appel à manifestation d’intérêt pour la mission de commissariat aux comptes pour les exercices 2024 à 2029. Le calendrier des modalités de sélection est le suivant : – Appel à manifestation d’intérêt ouvert (...)...
Retour sur le forum MAVIL "Quelles trajectoires pour les villes du fleuve Sénégal ? Regards sur Kayes, Kaédi et Bakel"
Le forum "Quelles trajectoires pour les villes du fleuve Sénégal ? Regards sur Kayes, Kaédi et Bakel" a réuni plus de 70 participants à Saint-Louis du Sénégal, du 12 au 14 décembre dernier. Pendant 3 jours, des habitants des rives du fleuve Sénégal, des chercheurs, des (...)...
Atelier Initiative Fleuve Sénégal - Actes de l’atelier
Cette troisième édition des Ateliers de l’IFS qui a lieu à St-Louis les 25 et 26 octobre 2023 s’inscrit dans la mise en oeuvre de la feuille de route élaborée par les partenaires à la suite de l’atelier de Rosso Mauritanie. A travers le partage d’expériences d’initiatives (...)...

> voir toutes les actualités