Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
RAPPORT D’ACTIVITE 2018

La rapport d’activité 2018 est en ligne ! Cette année encore, l’activité du Grdr s’est articulée autour de deux piliers : les mobilités humaines et la gouvernance citoyenne des territoires.

Ci-dessous un petit récapitulatif rapide !
Pour en savoir plus, cliquer ici !

1ère partie : LES MOBILITÉS HUMAINES

Mobilités humaines et développement

En Mauritanie :
  4 profils migratoires des communes de Kaédi, Sélibaby, Nouadhibou et Ryadh-Nouakchott ont été réalisés et publiés
  Le forum « Les migrations au service du développement territorial en Mauritanie », qui a réuni 156 personnes (chercheurs, institutionnels, société civile) du 4 au 6 juillet 2018
  4 sessions de formation sur les droits des migrants et le droit du travail des migrants en Mauritanie (110 participants – personnels des consulats étrangers en Mauritanie, leaders associatifs immigrés…)
  L’étude mapping sur les projets de co-développement des associations de migrants mauritaniens basées en Europe qui recense un peu de plus de 200 initiatives en faveur de leur pays d’origine.

En Tunisie :
  5 formations sur l’articulation des enjeux « Migrations et Développement » auprès de 160 personnes
  L’élaboration d’un plan d’actions prioritaires « Migrations et Développement » pour la commune de Mahrès

Au Sénégal :
  L’étude sur les secteurs économiques porteurs et les transferts de fonds vers Sédhiou (Sénégal) pour mieux comprendre les pratiques de la diaspora.

En France :
  7 thés palabres qui ont réuni 200 migrants pour construire un discours collectif permettant de déconstruire les idées reçues sur les migrations.
  14 associations de jeunes issus de la migration qui ont reçu un accompagnement et un « coup de pousse » financier pour soutenir leur activité
  14 ateliers « Jeunesse et Citoyenneté » en milieu scolaire pour renforcer la connaissance des jeunes collégiens des Hauts-de-France sur tous les enjeux liés aux questions migratoires
  70 membres d’associations de migrants engagés en faveur du co-développement qui ont bénéficié de 4 formations sur le montage de projet.

Insertion professionnelle et création d’entreprises

  676 personnes ont bénéficié d’un accompagnement d’insertion par la création d’activités en Ile de France et dans les Hauts-de-France :
- Dont 250 « primo-arrivants ».
- 390 porteurs de projets économiques.
- 40 jeunes des « quartiers prioritaires » de Montreuil et d’Aubervilliers d’un accompagnement pour un retour à l’emploi.

  4 clubs « entreprendre au féminin » (80 participantes) pour accompagner des associations et organisations de femmes dans la structuration de leurs projets collectifs.

  10 clubs « Dynamiques Africaines » qui ont réuni 150 personnes pour s’informer, échanger et formuler des projets d’entreprenariats.

Actions sociales et sanitaires

Migrants âgés :
  113 personnes âgées immigrées qui ont bénéficié d’un accompagnement du Grdr, dont 44 à titre individuel
  16 animations collectives réalisées, 208 participants
  6 stages pour les séniors immigrés dans des centres sociaux et Espaces Publics Numériques parisiens, ainsi qu’à la Bibliothèque des sciences et de l’industrie
  1 stage pour les aidants numériques non professionnels (responsables d’associations de migrants et délégués de foyers)
  1 atelier d’échanges de pratiques pour les professionnels des centres sociaux, en partenariat avec la fédération des centres sociaux de Seine-Saint-Denis

Inclusion des femmes :
  85 ateliers d’échange et d’expression pour les femmes immigrées dans les Hauts-de-France
  1 forum d’échanges sur les discriminations et les femmes immigrées (95 participants)
  6 formations (81 bénéficiaires) mise en réseau de professionnels et bénévoles
  3 ateliers de renforcement de capacités et de mise en réseau pour les professionnels et bénévoles

2nde Partie : LA GOUVERNANCE CITOYENNE DES TERRITOIRES

Le dialogue territorial, condition d’un développement local durable

Au niveau transfrontalier :
  2 rencontres transfrontalières entre représentants des intercommunalités du Karakoro en Mauritanie et de l’Association des Communes du Guidimakha Kaffo (ACGK) au Mali pour échanger et réguler les conflits entre agriculteurs et éleveurs

Au niveau intercommunal :

  1 nouvelle intercommunalité réunissant 3 communes mauritaniennes (Khabou, Wompou et Gouraye) sur la question de la gestion des ressources naturelles a été formalisée
  L’élargissement de l’intercommunalité du Karakoro, créée en 2016, qui compte désormais 7 communes
  La réalisation d’un diagnostic pour lutter contre l’enclavement au sein de l’Association des Communes du Guidimakha Kaffo (ACGK)

Au niveau régional :
  La parution et le lancement de la monographie de Cacheu (Guinée-Bissau)
  La réalisation d’un diagnostic organisationnel et institutionnel de la région de Cacheu

Au niveau Départemental :
  La réalisation du Plan Alimentaire Territorialisé du Département de Rufisque (cf. chapitre « Agriculture et alimentation »)
  La mise à jour actuellement en cours du Plan de Développement Départemental de Bakel (Sénégal)

Le renforcement de la société civile

En Algérie :
  535 jeunes (dont plus de 50% de jeunes femmes) ont bénéficié de formations et de stages en association grâce à des subventions en cascade mises à disposition d’associations locales par le Grdr.
  700 jeunes ont pu avoir accès au forum « Innov’Emploi » les 26 et 27 novembre, 1er du genre en Algérie. 200 d’entre eux ont pu diffuser leur CV.

En Mauritanie :

  3 Conseils Communaux de jeunes dans les communes de Kaédi, Kiffa et Ryadh.
  45 jeunes et élus de la commune de Kaédi ont bénéficié d’une session de formation sur le contrôle citoyen de l’action publique.
  4 associations marraines et une trentaine d’associations mauritaniennes ont bénéficié de plans d’accompagnement pour consolider leur projet associatif et devenir autonomes (recherche de financements, communication, etc.).

Agriculture et alimentation

  Le plan alimentaire territorialisé par le Département de Rufisque est validé
  La charte de soutien aux exploitations agricoles familiales signée par plusieurs maires du département et le Conseil Départemental de Rufisque.
  Le lancement du diagnostic du système alimentaire territorialisé de Kayes.
  La structuration du Comité Ouest Africain des Semences Paysannes (COASP).
  La foire transfrontalière des semences paysannes à Gouraye les 23 et 24 juillet 2018.
  6 cantines scolaires et 1680 élèves d’écoles de quartiers défavorisés de Dakar ont été mis en relation avec des producteurs locaux et bénéficient d’une alimentation saine en circuit court. 3 cuisines scolaires ont été aménagées (Kabirou, Pikine, Chérif)
  5875 élèves de 9 écoles des quartiers défavorisés de Dakar ont été approvisionnés avec du « pain de dole »
  La distribution alimentaire de 32 tonnes de céréales auprès de 5175 personnes mises en danger par une période de soudure difficile dans les Cercles de Diéma et de Nioro au Mali.
  60 hectares de la commune de Monguel (Mauritanie) ont été aménagés grâce à des cordons pierreux pour lutter contre l’érosion des sols

Le développement des filières économiques

  124 projets individuels et 255 projets collectifs de jeunes et femmes en Guinée-Bissau qui ont bénéficié de services financiers et non financiers (environ 2000 personnes).
  587 producteurs d’huile de palme ont bénéficié d’un accompagnement pour le développement durable de la filière huile de palme en Guinée-Bissau.
  24 associations de jeunes ayant des projets collectifs qui ont reçu des subventions en cascade en Mauritanie (Kaédi, Ryadh, Kiffa) – ce qui représente plus de 1000 personnes. Elles ont également bénéficié d’une formation en gestion et création d’entreprise.
  137 jeunes ont reçu une formation en gestion et en montage de projet économiques.
  2000 porteurs de projets, notamment des filières bananes et baobab au Maol (généralement collectifs mais pas exclusivement) ont bénéficié de dotations matérielles (pompes solaires, motopompes, grillages…).

Au final 6900 porteurs de projets économiques (incluant les porteurs de projet collectifs) ont reçu un appui, accompagnement, formation, dotation… du Grdr.

L’assainissement

Accès à l’eau potable :
  La réhabilitation de la source d’eau de Cum à Canchungo et la mise en place d’un comité de gestion pour cette source qui est l’une des principales de la ville (10000 habitants).
  L’installation d’un système d’accès à l’eau dans la commune de Bouyagui (Mali) (1000 habitants) et d’un comité de gestion.

Assainissement :
  La construction de plus de 2000 latrines familiales dans la région de Bakel – environ 16 000 ou 17 000 bénéficiaires.
  80 000 personnes vivant en milieu rural (Mauritanie et Sénégal) ont bénéficié d’actions de sensibilisation pour les inciter à des changements de comportement en matière d’hygiène (environ 500 animations dans les villages).
  2 blocs de latrines en milieu scolaire dans la région de Kayes (362 élèves).
  156 maçons mauritaniens ont été formés sur les normes de construction des latrines (8 formations organisées) et ont été équipés du matériel nécessaire pour leur réalisation.

Plus d’informations disponibles en pièce jointe :


Documents à télécharger

Rapport d’activit 2018
Agenda du Grdr
4
juillet
Démocratie et participation des usagers dans les politiques sociales
1er
juillet
L’Assemblée Générale du Grdr
7
juin
Form’actions ODDysée
> voir tout l'agenda
Actualités
Appel d’offre pour l’élaboration et le suivi-évaluation d’une stratégie de réduction des impacts lors du festival Mangal
Dans le cadre du programme PAPBio - projet "Gestion des forêts de mangroves du Sénégal au Bénin", le Grdr lance un appel à candidature pour le recrutement d’un consultant externe pour l’élaboration, la mise en oeuvre et le suivi-évaluation d’une stratégie de réducction des (...)...
Appel d’offre - Mission de consultance : organisation Hackathon Mangal
Le Grdr recherche un(e) consultant(e) pour : 1) Accompagner l’équipe du festival dans la préparation de l’évènement Hackathon 2) Accompagner l’équipe pour l’animation de l’évènement 3) Accompagner l’équipe pour la capitalisation Pour postuler : Les candidat(e)s (...)...
Retour sur la journée du 6 octobre 2022
L’Agence française de développement et le groupe de concertation sur l’Éducation à la Citoyenneté et à la Solidarité Internationale (ECSI) ont organisé le jeudi 6 octobre 2022 à la Bibliothèque François Mitterand (Paris, 13ème) une journée d’échanges intitulée : « Relever (...)...

> voir toutes les actualités