Grdr Migration-Citoyennete-Developpement
Les migrations, une ressource durable pour des territoires solidaires
Bouton menu
Afro 18 Market : La plateforme révolutionnaire qui vous fait découvrir, accéder et valoriser les produits africains

Mbaye N’diaye a crée Afro 18 Market, il y a un an, en réponse à une problématique d’accessibilité. A travers sa plateforme crée durant son accompagnement par Meet Africa, il souhaite offrir une alternative pour les consommateurs en France. Cette vitrine en ligne permet de trouver des produits naturels à forte valeur nutritionnelle, tout en soutenant les producteurs locaux. Grâce à sa vision "agritech", Afro 18 Market allie la technologie au savoir-faire agricole, offrant ainsi une expérience unique.

Comment est née Afro 18 Market ?

Afro 18 Market c’est d’abord une experience personnelle, l’objectif c’était de répondre à une problématique liée aux consommateurs. La plupart du temps qu’ils soient originaires d’afrique ou pas, les personnes découvrent des produits africains. Et même en étant en France, ils veulent continuer leurs consommation de ce produit, en raison de sa valeur nutritionnelle, l’attachement au produit et pour avoir des produits naturels. Le projet est né du constat d’un point de vue d’un consommateur quand il essaye d’obtenir ces produits. On s’est rendu compte que le canal par lequel on accéde à ces produits, était difficile et différent du canal classique d’achat. Parce qu’on vit en France, on a des habitudes de consommation qui fait qu’on doit pouvoir le trouver sur Internet, ce qui n’est pas le cas de ces produits. Pour obtenir ces produits, il fallait habiter à côté d’une épicerie africaine ou alors se déplacer dans un quartier spécifique. Afro 18 est liée au XVIIIème arrondissement de Paris car c’est la place symbolique de distribution de ces produits. C’est un lieu physique avec des contraintes. C’est pour cela qu’on voulait proposer une solution alternative parce qu’en tant que consommateur on voit une difficulté d’accéder à ces produits. On va proposer quelque chose d’innovant qui va permettre aux gens de ne plus se déplacer ou d’acheter en grande quantité. Le besoin s’est fait ressentir pendant le Covid où il était compliqué de se déplacer. Beaucoup de gens ont cherché un site permettant d’acheter ces produits. L’opportunité s’est présenté à nous de pouvoir proposer un site internet pour l’achat de ces produits. On a identifié qu’il y avait un déficit de solution qui permettait de subvenir à ces besoins. Le deuxième volet, c’est de dire qu’en tant originaire de ces pays, membre de la diaspora. On s’est posé la question de comment avoir de l’impact ici et là-bas. Il y avait aussi cette notion d’impact, de donner du sens à une initiative et un réel besoin qui existait.

Comment concretisez-vous les trois piliers que sont faire découvrir, rendre accessible et valoriser ?

Faire découvrir, c’est notre rôle en tant que plateforme de parler des produits africains. En tant que distributeurs de différentes marques africaines, on est l’ambassadeur de ces marques, et donc on doit présenter ces produits pour les rendre accessible. C’est important de proposer quelque chose qui permet de démocrastiser ces produits. C’est aussi valoriser les producteurs locaux et leur savoir-faire. Le deuxième volet sur la valorisation, on fait aussi la promotion de ces produits, ce n’est pas seulement des produits venant d’Afrique, mais des produits à fortes valeurs nutrionnelles Cela pousser le choix des produits sur la plateforme, on se positionne sur des produits naturels qui apporte une plus value au marché français. Ce n’est pas dans l’objectif de concurrencer le marché français, simplement de l’enrichir. La rendre accessible c’est faire en sorte que tout le monde puisse y accéder. Mettre en place toute un processus d’achat et proposer un service pour le client puisse acheter ce type de produit à la date voulue. Afro 18 Market c’est aussi la mise en place de toute un dispositif opérationnel qui peut livrer n’importe qui, peut importe l’endroit avec un délai gérable.

Comment voulez-vous que Afro 18 Market soit perçus par tes clients ?

Afro 18 Market c’est une vitrine, c’est plutot la perception du positionnement d’Afro 18 Market qui sera évalué comme vitrine du savoir-faire et de la qualité des produits africains. C’est une vitrine qui donne du sens, vous avez une expérience de consommer utile, sain et avec de l’impact. A travers votre achat, vous contribuez à aider le développement des producteurs locaux. Parce que notre modèle est basée sur un principe d’équité. On l’a mis en place pour faire en sorte que les partenaires basés en Afrique et qui produisent les produits puissent avoir un retour de la valeur ajoutée de façon equitable.

Comment est-ce que votre marketplace pourrait impacter la société ?

Il y a deux parties, un impact sociétal et environmental. On a travaillé avec des partenaires locaux. Notre modèle repose sur le fait que nous ne produisons pas les produits, on travaille avec des coorperatives de femmes , on génére de l’impact parce que c’est coopératives ont du mal à mettre ces produits là en avant par eux-mêmes. On leur donne accès à un marché, ils ont un portefeuille d’action beaucoup plus important. On génére du revenu pour eux et cela leur permettra d’embaucher et de créer plus d’emploi, puisque quand on ouvre de gros marché, cela implique de multiplier par 2 ou 3 leur force de production. L’impact social est mesurable à travers les revenus qu’on leur permet de générer et les emplois crés. Sur le volet environnemental, à travers nos activités on veut inciter les partenaires avec lesquels on travaille pour qu’ils adoptent une démarche éco-responsables en matière de protection et de sauvegarde de leur environnement, on a un rôle de sensibilisation auprès de nos partenaires. Aussi, on a le choix des partenaires avec lesquels ont travaillé, on leur fait adhérer à une charte en matière de reboisement, desertification. A terme, on souhaiterai prélever un pourcentage de nos bénéfices qui permettront de former nos fournisseurs pour les aider à monter en compétences et de financer des entreprises qui menent des projets de reboisement.

Quelle est votre plus grande fierté depuis vos débuts dans l’entreprenariat ?

D’avoir une idée sur du papier, avec un objectif qui apporte quelque chose à un client et de voir quelque temps après que cette idée s’est matérialisé. De la construction d’une base de données et la mesure de la satisfaction du client à travers des services, ça c’est une très grande fierté. On a des clients reviennent régulierement sur notre site pour faire leurs commande sur leur produits, on a réssui à les finaliser. Il y a un marché, et notre offre et attractif.


Agenda du Grdr
15
mai
Forum des Ecosystemes du littoral - vers des territoires du littoral ouest africain dynamiques et resilients aux chocs sociopolitico climatiques
14
mai
Forum Normandie - L’accès des séniors immigrés aux dispositifs de droit commun en Seine-Maritime : Enjeux et Perspectives
25
avril
11ème édition du forum "Prcmarine"
> voir tout l'agenda
Actualités
Portrait de territoire - Bakel, ville frontière
Située stratégiquement le long du fleuve Sénégal, Bakel a été un acteur clé du commerce colonial, traitant la gomme, le mil et l’or. Aujourd’hui, avec ses vastes plaines inondables, elle se profile comme le grenier de la région de Tambacounda malgré les défis liés à la (...)...
Portrait de territoire - Bakel, ville frontière
Située stratégiquement le long du fleuve Sénégal, Bakel a été un acteur clé du commerce colonial, traitant la gomme, le mil et l’or. Aujourd’hui, avec ses vastes plaines inondables, elle se profile comme le grenier de la région de Tambacounda malgré les défis liés à la (...)...
La mallette pédagogique Rio Terra
Pendant les 10 années d’activités du programme pour la "Gouvernance Concertée des écosystèmes du Littoral" (PGCL - Guinée, Guinée-Bissau et sud Sénégal), le Grdr a produit un important capital de connaissances sous plusieurs formats de qualité (atlas,monographies (...)...

> voir toutes les actualités